Financement du budget de l’Etat - Le Trésor public définit des stratégies pour optimiser le recouvrement des ressources intérieures

Vendredi 16 Février 2018

La direction générale du Trésor et de la comptabilité publique définit des stratégies visant à accroître significativement la part des ressources mobilisées du plan national de développement (PND 2016-2020) et du budget de l’Etat. Les chefs de postes en charge du recouvrement des recettes intérieures réfléchissent sur la question depuis ce jeudi 15 février 2018, au cours d’un séminaire-atelier qui les retiendra sur deux jours à l’Institut de formation et de renforcement des capacités Diby Koffi Charles (IFRC-DKC). Leur tâche consiste à décliner en actions concrètes le thème de l’année, à savoir « l’optimisation des ressources intérieures », afin de soutenir davantage la mise en œuvre de la politique gouvernementale.

Le directeur général du Trésor, Assahoré Konan Jacques, a déclaré à l’ouverture des travaux que « de nombreuses niches de ressources internes et d’opportunités de recettes existent pour l’État, les collectivités territoriales et les établissements publics nationaux mais qui restent encore insuffisamment exploitées. » Il est important, souligne le directeur général, de mettre un accent particulier sur la mobilisation des ressources intérieures, si l’on veut faire face à l’amenuisement de l’aide publique au développement tout en jugulant le risque de surendettement.

Donnant des orientations aux participants, Assahoré Konan Jacques a insisté sur la nécessaire prise en compte, dans les réflexions, de la réglementation applicable à la mobilisation des ressources intérieures de l’évolution technologiques entre autres. L’exercice consiste à répertorier les actions à mener pour une mobilisation optimale de ces ressources, afin d’aider au renforcement de la mobilisation des recettes fiscales, à l’amélioration du recouvrement des recettes non fiscales, à l’optimisation des ressources des collectivités territoriales et des EPN et à l’accroissement de la mobilisation de l’épargne privée.

Sur la période triennale 2015-2017, pour un objectif global de 356 milliards de FCFA  au titre de recouvrement des recettes fiscales et non fiscales, le Trésor public a contribué à l’exécution du budget de l’Etat à hauteur de 518,2 milliards de Fcfa, soit une plus-value de 162,2 milliards de Fcfa.

Quant aux recettes non fiscales, elles se sont chiffrées à 490,5 milliards de Fcfa sur une prévision de 332, 5 milliards de Fcfa, soit une plus-value de 158 milliards de Fcfa.

Pour le financement du budget 2018, un objectif de recouvrement de 102,0 milliards de Fcfa comprenant 9,4 milliards de recettes fiscales et 92,6 milliards de recettes non fiscales, a été assignés au Trésor public.

 

Emmanuel Akani

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés