Efficacité énergétique et compétitivité : En Afrique de l’Ouest, les coûts de l’énergie pour les entreprises parmi les plus élevés du monde (AIE)

Mercredi 28 Février 2018

Le projet d’efficacité énergétique dans le secteur industriel (PEEI) des pays francophones de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a été lancé ce mardi 27 février 2018, à Abidjan, à la maison de l’entreprise. « En Afrique de l’Ouest, le coût de l’énergie est élevé et les tarifs de l’énergie auxquels sont soumises les industries sont parmi les plus élevés du monde. En effet, à 0,18 USD/kWh, le coût moyen de production de l’électricité reste élevé par rapport aux normes internationales », a révélé, s’appuyant sur l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Normand Michaud d’ECOLONER, structure co-initiatrice du projet avec le Centre pour les énergies renouvelables et efficacité énergétique de la CEDEAO (CEREEC).

Il a déclaré que l’efficacité énergétique et la gestion de l’énergie sont aujourd’hui des  stratégies essentielles pour réduire la facture énergétique des entreprises industrielles. Toutefois, leur application en Afrique de l’Ouest se heurte à plusieurs obstacles. Notamment l’insuffisance de politiques, stratégies nationales et plans d’action pour l’efficacité énergétique ; le manque de cadre règlementaire (législation, règlementation, codes et normes de gestion) sur l’efficacité énergétique dans le secteur industriel, ainsi que le manque de capacités pour le développement et la mise en œuvre de projets d’efficacité énergétique dans les industries. 

 

Très peu d’actions d’efficacité énergétique dans l’industrie

Le manque d’information des entreprises industrielles sur les avantages de l’efficacité énergétique et sur les possibilités technologiques ; le manque de capitaux ou de mécanismes de financement innovateurs pour investir en efficacité énergétique et, enfin, la non application du prix réel de l’énergie dans les pays où elle est subventionnée. 

Le directeur exécutif du CEREEC, Ibrahim Soumaila, admet que la mise en œuvre des mesures d’efficacité énergétique dans les industries des Etats membres de la CEDEAO est l’un des maillons les plus faibles dans l’exécution de la politique régionale. Dans le cadre des plans d’action nationaux, les mesures à mettre en œuvre pour doubler l’énergie écologique au niveau régional ont été identifiées. Mais la réalisation des actions d’efficacité énergétique dans l’industrie piétine, les activités se limitant aux audits énergétiques dans trois sociétés à Abidjan en 2014 et à la mission d’identification des industries pilotes pour le projet d’EE dans 4 pays de la CEDEAO : Cap-Vert, Sénégal, Côte d’Ivoire et Ghana. Ibrahima Soumaila a annoncé que « pour des applications concrètes sur le terrain des mesures d’EE dans l’industrie, 4  projets pilotes dans 4 pays seront sélectionnés. »

 

Un centre pour la promotion des productions propres arrive

Ce projet agrée la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), qui par la voix de Méité Vaflahi, directeur exécutif, a souligné la nécessité d’accélérer le développement du marché de l’efficacité énergétique dans le secteur industriel. Il a révélé dans ce cadre l’ambition du patronat ivoirien de « mettre en place avec l'aide de partenaires privilégiés un centre pour la promotion des productions propres. »

Le directeur du bureau du Québec à Abidjan, Siasia Morel, a pour sa part relevé que le projet est financé à hauteur de 420 millions Fcfa par le Quebec qui veut ainsi contribuer à la transition vers une plus grande efficacité énergétique dans les pays francophones de la CEDEAO, en particulier le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Niger, le Sénégal, et la Côte d’Ivoire.

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:36 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés