Comptabilité et fiscalité – Les Centres de gestion agréés (CGA) s’approprient le SYSCOHADA révisé pour une meilleure gestion des PME

Lundi 19 Mars 2018

Le Programme de développement du secteur financier (PDSFI) organise ce lundi 19 mars 2018, à l’hôtel Belle-Côte, à Cocody Riviera, un séminaire de renforcement de capacités des personnels des Centres de gestion agréés (CGA) sur le Syscohada révisé. L’objectif, situe le directeur de cabinet adjoint Yapo Akpess Bernard, représentant le du ministère de l’Economie et des Finances, c’est d’améliorer l’information financière des Petites et moyennes entreprises (PME). « Ces entreprises, souligne-t-il, représentent 80% du tissu économique national et 25% de la population active mais ont souvent d’importantes difficultés en matière d’information financière en raison notamment des problèmes de qualification du personnel. »

Pour assurer donc la disponibilité d’une information financière de qualité, il importe d’aider les CGA, ces structures privées d’appui-conseil – qui ont pour mission d’apporter une assistance aux PME exerçant dans les secteurs du commerce, de l’artisanat, des services et de l’industrie – à s’approprier les innovations majeures contenues dans le référentiel comptable Syscohada révisé en vigueur depuis le 1er janvier 2018 et les enjeux réglementaires qui en découlent. De sorte à leur permettre de mieux accomplir leurs missions d’accompagnement comptable et fiscal des micro-entreprises et des PME.

De façon pratique, explique le secrétaire exécutif du PDESFI, Siaka Fanny, la formation permettra aux personnels des CGA de s’imprégner des innovations relatives aux principes comptables fondamentaux (postulats et conventions comptables) ; de maîtriser les innovations au niveau de la présentation des états financiers ; et de comprendre les dispositions transitoires pour réussir la réforme comptable OHADA.

Il existe à ce jour 96 CGA repartis sur l’ensemble du territoire national, pour environ 23000 PME ou TPE adhérents, sur un potentiel beaucoup plus étendu. Ces chiffres ont été livrés par le vice-président du collectif des CGA, le député Djè Vincent, qui relève qu’il reste qu’il reste beaucoup à faire pour faire reculer le secteur informel dans les économies des Etats de la sous région ouest africaine, où la cible est estimée à plus de 600 000 entreprises et commerces.

Cette session de mise à niveau est, selon lui, d’une importante capitale pour le collectif qui contribue à lutter contre le développement de l’économie informelle. « Nous voulons donner un autre visage à la PME africaine. Nous rêvons d’une PME africaine forte, rompue à la bonne gouvernance, débarrassée des dangers qui menacent le secteur informel », a souligné Djè Vincent.

Emmanuel Akani  

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés