Investissements privés - L’Allemagne s’appuie sur l’Afritac de l’ouest pour le Compact G20 avec l’Afrique

Samedi 24 Mars 2018

Le comité d’orientation du Centre régional d’assistance technique du Fonds monétaire international (FMI) en Afrique de l’ouest (Afritac de l’ouest) a tenu sa 29ème réunion ce mardi 22 mars 2018,à Abidjan Plateau, dans les locaux de l’Agence de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO). A l’entame des travaux, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, par ailleurs président du comité d’orientation, a indiqué que le bilan des activités de l’Afritac de l’ouest est positif.

Avec son appui, tous les pays membres ont entre autres renforcé leurs centres de moyennes entreprises. Ce qui a permis d’améliorer le recouvrement de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de réduire les arriérés d’impôt et d’élargir l’assiette fiscale. Les Etats ont boosté la réforme des finances publiques, en conformité avec les directives de l’Uemoa et les bonnes pratiques internationales.

 

Accroitre la performance des Etats

Le début des travaux a été marqué par une présentation du conseiller technique du ministre allemand de l’Economie et des Finances, Frantz Henne, sur le Compact G20 avec Afrique, un programme lancé par son pays en vue d’aider les pays du continent à résoudre les problèmes de financement auxquels ils sont confrontés. Les priorités pour le programme qui vise à accroitre la performance des Etats du continent, explique-t-il, c’est de permettre de se doter d’un cadre macro-économique stable et un système fiscal adapté pour  une bonne gestion. Il a insisté sur la nécessité d’assurer une bonne gestion de la dette. Pour toutes ces réformes, l’Allemagne entend s’appuyer sur l’Afritac de l’ouest pour à niveau les administrations financières des Etats de sa zone de compétence.

Au cœur du Compact G20 avec l’Afrique, qui est ouvert à tous les pays africains, qui peuvent profiter d’importantes opportunités d’investissement, le secteur privé. Un guichet dédié est à la disposition des entreprises qui ont la possibilité d’approcher le programme pour solliciter des investissements. D’ailleurs, en novembre prochain à Johannesburg, en Afrique du Sud, il se tiendra une réunion pour « interagir avec le secteur privé, afin d’identifier des projets et dégager des financements pour leur mise en œuvre. »

 

Les objectifs à atteindre en 2018-2019

Outre le point des activités menées pendant l’année fiscale, le comité a entre autres examiné le programme de travail pour l’exercice financier 2019, couvrant l’exercice financier 2018, sur la période du 1er mai 2018 au 30 avril 2019. Le ministre Adama Koné a relevé que ce programme de travail qui prend en compte les priorités et les activités de l’Afritac de l’ouest pour l’année fiscale 2019 est basé sur les cadres logiques stratégiques à moyen terme du centre. Ces priorités, souligne-t-il, guideront les objectifs à atteindre en 2018-2019 en matière de renforcement des capacités de la zone couverte par l’Afritac de l’ouest.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:36 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés