Financement de l’économie – Moussa Sanogo exhorte les banques à profiter du guichet dédié à la BCEAO pour accompagner les PME

Mercredi 28 Mars 2018

Financement de l’économie – Moussa Sanogo appelle les banques à profiter du guichet dédié à la BCEAO pour accompagner les PME

                                                 

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa SANOGO, a participé ce mardi 27 mars 2018, à l’hôtel Ivoire, dans le cadre de la 6ème édition de l’Africa Ceo Forum, à une rencontre entre des membres du gouvernement ivoirien accompagnés du Secrétaire général de la présidence et des investisseurs. Notamment la Banque mondiale, la Banque africaine de développement (BAD), l’Agence française de développement à travers Proparco, MCC, fonds d’investissement chinois, etc. Lors des échanges sur de nombreux sujets allant de l’environnement des affaires aux projets d’investissements publics et privés, le Secrétaire d’Etat s’est prononcé sur la défaillance des banques en termes de financement des entreprises. La conséquence, c’est le manque de fonds pour réaliser dans les délais les infrastructures de développement.

 

Favoriser le financement des PME par les banques

Moussa SANOGO a indiqué qu’au niveau de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), des dispositions avaient été prises pour résorber ce problème. L’une d’elles a trait à la création d’un guichet dédié aux PME au niveau de la banque centrale. Ce qui permet dorénavant d’admettre des clients du résiduel de cinq ans. C’est une décision importante forte de la BCEAO pour encourager les banques à s’engager à financer les entreprises, affirme le Secrétaire d’Etat. « Mais jusqu’à présent, il faut reconnaitre que c’est encore timide. (…) On attend, espère-t-il, que les entreprises puissent saisir cette opportunité pour financer, avec des ressources longues, tous les projetsd’investissement. »

La seconde disposition évoquée porte sur la réduction de 75% à 50% de la norme prudentielle. Une règle y relative stipulait que les banques ne pouvaient pas disposer de ressources stables pour la couverture des emplois à moyen et long terme. « Les banques avaient donc des problèmes pour disposer de ressources longues pour faire face aux besoins des entreprises », explique-t-il. Mais avec la nouvelle disposition, le système bancaire a désormais une marge pour disposer de ressources plus importantes pour soutenir les entreprises à travers des prêts adaptés à leurs besoins.

 

Préserver la compétitivité de l’économie

Le ministre Patrick Achi a appelé les investisseurs à faire confiance à la Côte d’Ivoire qui a levé sur le marché international, en ce mois de mars 2018, à travers un eurobond, un montant de 1115 milliards Fcfa, dont une moitié constituée ressources à 30 ans, au taux de 6,625%. Le secrétaire général de la présidence a appelé les investisseurs à emboiter le pas au marché international en accordant à la Côte d’Ivoire des prêts d’une durée de trente ans et plus. La ministre Kaba Nialé a salué pour sa part l’engagement des investisseurs à accompagner l’Etat de Côte d’Ivoire dans son développement, en mettant à disposition, à coût maitrisé, des ressources longues essentielles pour  préserver la compétitive de son économie.

Deux projets ont été présentés aux investisseurs, dont l’un relatif à la mise en valeur de la baie lagunaire et du bassin de gourou, porté le ministère du Tourisme dont le titulaire a pris part à la rencontre. L’autre projet, présenté par le Comité national  de promotion du partenariat public privé (CN-PPP), est relatif à la création d’un port sec à Ferké, d’un coût estimé à 247 milliards Fcfa dont 158 milliards Fcfa attendus du secteur privé.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés