Millenium challenge corporation (MCC) – « Il reste encore beaucoup à faire » pour la mise en œuvre du Compact Côte d’Ivoire

Lundi 02 Avril 2018

Le conseil d’administration du Millenium Challenge Account-Côte d’Ivoire (MCA-Côte d’Ivoire) a tenu sa première réunion le 29 mars 2018, sous la présidence du secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi. Créé par ordonnance du 14 décembre 2018, le MCA-Côte d’Ivoire est une entité indépendante chargée d'assurer, pour le compte du gouvernement ivoirien, le suivi, la gestion et la mise en œuvre du Programme Compact. Il est constitué de trois organes dont un conseil d’administration qui dispose d'un pouvoir indépendant et a l'autorité et la responsabilité de superviser, d'orienter et de prendre les décisions au sein du MCA-Côte d’Ivoire pour la mise en œuvre globale du programme conformément aux accords conclus avec le gouvernement des Etats-Unis, à travers le Millennium Challenge Corporation (MCC).

Au cours de cette première séance de travail, les membres du conseil d’administration ont statué sur les dispositions relatives à la gouvernance du MCA- Côte d’Ivoire, telles que les politiques de conflit d'intérêts et de confidentialité, et examiné divers éléments afférents à l’opérationnalisation du MCA-Côte d’Ivoire. Le PCA Patrick Achi a appelé les membres du conseil à faire preuve d’une mobilisation et d’un engagement permanents, « avant l’entrée en vigueur du don, durant l’exécution du programme et jusqu’à sa clôture ». Mahmoud Bah, le directeur résident pays du MCC, fera remarquer que malgré « les avancées notables, il reste encore beaucoup à faire. » C’est pourquoi il est d’avis avec Patrick Achi que « l’engagement (des membres du conseil d’administration) sera la clé pour une bonne exécution du projet ».

 

Les 4 objectifs principaux des Etats Unis en Côte d’Ivoire

Pour sa part, le représentant du chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis en Côte d'Ivoire, Jeff Bryan, a rappelé les quatre objectifs principaux des Etats unis en Côte d’Ivoire, à savoir : soutenir la bonne gouvernance, encourager une croissance économique inclusive et transparente, promouvoir la santé de la population ivoirienne et aider à la réforme du secteur de la sécurité. « Nous partageons ces objectifs qu’une Côte d'Ivoire démocratique, prospère, saine et stable est bénéfique pour tous. De même, nous voulons utiliser le compact MCC comme un moyen de promouvoir la Côte d'Ivoire en tant que destination pour les affaires et l'investissement », a-t-il déclaré.

C’est en novembre 2017 aux États-Unis, que fut signé l'Accord de don du Compact Côte d’Ivoire d’un montant de 524 740 000 dollars. Ce qui a permis d’adopter des mesures relatives à la mise en œuvre du Programme Compact Côte d’Ivoire. Cet accord de don vise à stimuler la croissance économique et à réduire la pauvreté à travers des investissements dans les domaines de l’enseignement secondaire, la formation technique et professionnelle et les infrastructures de transport à Abidjan.

 

Edouard Amichia


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés