Investissements privés - 86 % des entreprises agréées en Côte d’Ivoire en 2013 sont viables (CEPICI)

Lundi 02 Avril 2018

86% des entreprises agréées en 2013 en Côte d’Ivoire au code des investissements sont en poursuite d’activité. C’est ce que révèle un récent rapport de suivi-évaluation des investissements privés réalisé par le Centre de promotion des investissements privé »s en Côte d’Ivoire (CEPICI), en vue d’analyser la traçabilité et mesurer l’impact socioéconomique puis la viabilité des entreprises agréées en phase d’exploitation. « Au terme de la collecte des données réalisée en 2017 issue des états financiers qui couvre la période 2013 – 2015, il ressort un volume global de 864 milliards de FCFA d’investissements effectivement réalisés par les entreprises agréées, soit un taux de 189% par rapport au volume d’investissement prévisionnel », souligne le CEPICI dont une note d’information transmise le 30 mars 2018 à la rédaction de MinutesEco.

Le taux de mortalité des entreprises agréées observé entre 2013 et 2015 ressort, avec ces chiffres, est ainsi estimé à 2,6%. Sur la période, 6 915 nouveaux emplois ont été générés dont 95% en faveur des nationaux, conformément à la politique du gouvernement ivoirien. Ces bons résultats, le CEPICI ne s’en satisfait pourtant pas, qui entrevoit de renforcer sa collaboration avec ses partenaires afin de garantir un taux 0% de mortalité.

Cette performance traduit, relève le centre, la compétitivité de l’économie ivoirienne et l’attractivité du code des investissements qui présente de nombreux avantages. Le dispositif d’incitations à l’investissement offre des garanties et des avantages fiscaux et douaniers aux entreprises durant les phases d’investissement et/ou d’exploitation. La conséquence, c’est l’amélioration des l’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire, fruit des innombrables réformes engagées dans ce sens.

 « Ce rapport qui met en évidence la performance des entreprises agréées en 2013 n’est qu’une étape d’un processus continu qui fait désormais la place à la collecte des données qui débute en mars 2018 auprès des entreprises agréées en 2014 et en 2015 », informe le CEPICI qui note que le suivi-évaluation des investissements privés agréés est un dispositif primordial dans la mise en œuvre de la politique d’investissement du Gouvernement. Car il permet de mieux cerner les besoins et attentes du secteur privé en vue d’une meilleure prise en compte dans l’élaboration des politiques sectorielles.

Edouard Amichia 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Emergence de la Côte d'Ivoire en 2020, est-ce possible?







Nombre de votes:10 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés