Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) – 1402 actions échangées lors de la première cotation des emprunts obligataires TPCI O25 et TPCI 026

Vendredi 06 Avril 2018

Les emprunts obligataires TPCI 5,95% 2017-2024 tranche A et TPCI 5,95% 2017-2024 tranche B ont fait, ce vendredi 6 avril 2018, leur introduction à la cote de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), d’un montant global de 298,667 milliards Fcfa, soit 149% du montant total demandé. Les résultats de cette  première cotation, livrés par le directeur général adjoint du Trésor et de la comptabilité publique, Laciné Fofana, ont donné, pour la tranche A, TPCI 025, un volume échangé de 1000 actions, au coût nominal de 10 000 Fcfa, soit un montant de 10 millions Fcfa. La tranche B, TPCI 026, a enregistré un volume échangé de 402 actions, soit un montant de 42 millions Fcfa. Ce qui porte à 14 millions le montant global des transactions enregistrées pour ces deux titres sous le coup de 9h 45 mn.

D’un montant indicatif de 100 milliards Fcfa chacun, et sur des maturités de 7 ans avec 2 ans de différé, le premier emprunt, émis du 18 septembre au 18 octobre 2017 avait permis de mobiliser 145,3 milliards Fcfa ; et le second, émis du 23 octobre au 3 novembre 2017, un montant de 153,3 milliards Fcfa. Laciné Fofana a indiqué que ces deux opérations qui ont enregistré des taux de réalisation de 145,3% et 153,3% portent à 25 le nombre d’emprunts émis depuis 1999. Le montant global mobilisé sur le marché financier est de 2647 milliards Fcfa. Il a laissé entendre que l’Etat de Côte d’Ivoire – qui a réussi à lever récemment 1115 milliards Fcfa sur le marché international, à travers un eurobond, est en quête d’instruments nouveaux de financement.

Cette opération, révèle le directeur des études et du développement de la stratégie des marchés, Birem Diouf, la troisième du genre sur le marché de financier régional depuis le début de l’année 2018. Elle témoigne du dynamisme du compartiment obligataire du marché dont la capitalisation s’élèverait à la fin de la journée de cotation à plus de 3300 milliards Fcfa, soit le triple de son niveau de 2013. « Désormais, précise le proche collaborateur du directeur général de la BRVM, Edoh Kossi Amenounvé, la capitalisation du marché obligataire représente environ 50%  de celle du marché des actions alors qu’elle ne représentait que 20,63% il y a cinq ans. » Il a en outre souligné qu’au titre des innovations, les émissions obligataires destinées à la diaspora – Diaspora Bonds – figurent parmi les produits phares de la BRVM.

Emmanuel Akani  


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés