Accès au financement - Atlantic Business International et la SFI offrent des opportunités aux petits exploitants du secteur agricole en Afrique de l’Ouest

Mardi 10 Avril 2018

Dans le cadre du projet de mise en place d’une plateforme dédiée au renforcement des opportunités de financement de la chaîne des valeurs du secteur agricole, le directeur général d’Atlantic Business International (ABi), Habib Koné, et le vice-président de la Société financière internationale (SFI), Mohamed Gouled, ont signé le lundi 16 mars 2018, à Abidjan, une convention de partenariat. Le dispositif qui en résulte permettra de mieux répondre aux besoins des acteurs du secteur agricole en Afrique de l'Ouest, principalement au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire et au Mali, à travers son réseau Banque Atlantique.

La filiale du groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc, ABi, et la SFI, membre du groupe de la Banque mondiale, s’engagent à développer des outils visant à améliorer la connaissance du monde agricole, de la gestion des coûts et du profil de risques spécifiques, en vue de stimuler l’accès au financement pour les petits agriculteurs. Ce partenariat se traduira également par la création de solutions et d’approches innovantes mieux adaptées aux besoins des agriculteurs, le déploiement via les filiales bancaires de la holding des solutions de paiement mobile et des outils digitaux ainsi que des modules de renforcement des capacités des agriculteurs.

ABi qui privilégie l’innovation dans sa stratégie de diversification du portefeuille de crédits entend, au dire du directeur général Habib Koné, accroitre les financements accordés aux entrepreneurs du secteur agricole à travers des solutions innovantes aussi bien en Côte d’Ivoire que dans les autres pays de la sous-région. «L’agriculture étant l’un des piliers de nos économies, les institutions financières devraient soutenir davantage les acteurs du secteur agricole. Sous l’impulsion du Groupe BCP, dont la vocation est de contribuer au développement du continent par l’inclusion financière, ABI s’est engagé à accompagner cette cible jugée prioritaire afin de soutenir la croissance économique en Afrique », a-t-il soutenu, déplorant l’exclusion jusque-là des petits exploitants des financements dans les Etats de la région.

En Côte d'Ivoire, le secteur ne reçoit qu’environ 5% des financements bancaires bien qu'il représente près de 25% du PIB et contribue de manière significative à la croissance économique. Des investissements adéquats dans les chaînes de valeur agricoles peuvent réduire les coûts et faciliter l’accès des petits agriculteurs aux financements, tout en leur permettant de se développer sur des marchés plus importants des petits exploitants des financements.

Emmanuel Akani 

 

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés