Rapport Risque pays Côte d’Ivoire – « La perspective est positive, avec une note anticipée qui sera supérieure » (Zézé Stanislas, Bloomfield investment)

Jeudi 31 Mai 2018 / Stanislas Zézé

Comme chaque année, l’agence panafricaine de notation financière Bloomfield investment corporation  présente ce jeudi 1er juin 2018 à Abidjan le rapport Risque pays de nombreux Etats, notamment la Côte d’Ivoire. Avant la conférence débat (de restitution) qui s’ouvre ce matin avec la participation du ministre de l’Economie et des Finances, le président directeur général de Bloomfield investment, Zézé Stanislas, a accepté de donner un avant-goût au cours d’une rencontre à son bureau. Minutes Eco a ainsi appris que « la note de la Côte d’Ivoire est restée la même que celle de l’année dernière mais avec une perspective positive, avec une note anticipée qui sera supérieure. » Lors de la première édition du rapport, la Cote d’Ivoire  avait obtenu, il faut le rappeler, des notes satisfaisantes de A- et A2.

Pour Zézé Stanislas qui se veut optimiste, il y a toujours de l’opportunité quand on discute, quand on se donne la possibilité d’adresser les forces et faiblesses qui doivent être transformées en opportunités d’investissement. « On a des secteurs d’activité où les notes ont évolué. Quand on fait les rapports sectoriels, on reçoit les ministres dans nos locaux pour des discussions. Après, c’est suivi par d’actions et des éléments de recommandation sont nécessairement pris en compte », explique-t-il.

Le débat portera sur la performance macro-économique : le partage de la richesse créée, la résilience aux chocs, la pérennité de la croissance à court, à moyen et à long terme. Les questions liées au climat des affaires, la gestion des finances publiques, le service de la dette, le niveau d’endettement, seront également discutées. « Nous allons regarder la solidité du système financier avec les risques systémiques liés à un secteur particulier comme le secteur bancaire ou directement lié à l’économie », situe le patron de l’agence de notation panafricaine en monnaie locale.

 « Il est important de comprendre que ce soit les Africains qui parlent d’eux-mêmes, de leurs faiblesses, de leurs opportunités et de leurs forces. Nous sommes un continent qui n’est pas suffisamment avancés comme les autres continents mais nous avons certains paramètres qui sont très importants dans l’interprétation des situations. C’est le paramètre culturel que nous seuls maitrisons », explique-t-il.

Ce rapport est très intéressant, ajoute-t-il, dans la mesure où il permet aux investisseurs d’avoir une lisibilité sur la Côte d’Ivoire, aux politiciens d’être guidés sur un certain nombre de problématiques de la société ivoirienne qui leur permettra de réfléchir et mettre en place des politiques publiques par rapports à ces problématiques. Le rapport permet en outre au secteur privé de se positionner et d’anticiper en matière d’investissement afin de profiter des opportunités offertes. Il sera présenté en présence des représentants des partenaires au développement (FMI, Banque mondiale, BAD), des chancelleries et avec la participation de nombreux membres du gouvernement.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Emergence de la Côte d'Ivoire en 2020, est-ce possible?







Nombre de votes:68 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés