Mobilisation de l’épargne nationale – Les opérateurs économiques et commerçants incités à souscrire aux bons et obligations du Trésor

Vendredi 01 Juin 2018

La trésorerie générale d’Abidjan centre (TGAC) dirigée par Mme Touré Sira Mariama a organisé ce jeudi 31 mai 2018 une rencontre avec les commerçants et opérateurs économiques à l’hôtel du district d’Abidjan. Cette action rentre dans le cadre de la campagne d’information et de sensibilisation des populations sur les bons et obligations inscrits en compte courant à l’Agence comptable centrale des dépôts (ACCD) ou Banque du trésor. Elle a enregistré la participation du gouverneur qui a félicité le Trésor public pour l’organisation de cette campagne portant sur l’inclusion financière et qui concourt au bien-être économique et social des populations. Justement, le directeur général adjoint Fofana Lassina, représentant le DG du Trésor, Assahoré Konan Jacques, a expliqué le bien fondé de l’optimisation des ressources intérieures, thème retenu cette année par la régie financière, dans l’objectif de renforcer les capacités de financement de l’Etat. Il a invité les opérateurs économiques et commerçants, venus nombreux, à souscrire massivement aux produits d’épargne qui ont été présentés par le directeur du financement et du suivi des politiques sectorielles, Doh André, assisté du chef de l'Agence principale de la Banque des dépôts du Trésor, Aboubakar Koné.

Au delà de la couverture des besoins de l’État, auront compris les participants, les bons et obligations du Trésor sont proposés avec des maturités assorties de taux d’intérêts très captivants qui permettent à l’épargnant de sécuriser non seulement son argent mais aussi de fructifier ses revenus. Il s’agit des bons de 3 mois, 6 mois, 9 mois et 12 mois avec respectivement des taux d’intérêts de 3,75%, 4,75%, 4, 85% et 5%. Quant aux obligations, elles sont sous deux formes : les obligations de 3 ans avec taux d’intérêt de 7,25% l’an et celles de 5 ans avec un taux d’intérêt de 8,25% l’an.

Aussi la personne physique qui souscrit aux bons et obligations constitue-t-elle une épargne, par exemple pour ses futurs investissements, pour le financement de l’éducation de ses enfants et pour s’assurer une bonne retraite à la fin de sa vie professionnelle. Ces titres sont garantis à 100% par l’État de Côte d’Ivoire ; le risque de perdre son épargne est donc quasi inexistant, selon Doh André qui a rassuré que les échéances sont respectées. 

De 2005 à 2017, le Trésor public a mobilisé, grâce à l’émission des bons et obligations du Trésor : 9,7 milliards de FCFA. Au cours de cette période, l’Institution a redistribué 1,1 milliard de FCFA d’intérêts aux souscripteurs. En outre, le Trésor a contribué au relèvement du taux de bancarisation par l’ouverture d’au moins 1 500 nouveaux comptes bancaires à la banque des dépôts du Trésor, dédiés aux bons et obligations du Trésor.

Emmanuel Akani  


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:82 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés