Rapport risques pays – Bloomfield attribue la note de 6,1/10 à la Côte d’Ivoire, Adama Koné admet que beaucoup reste à faire

Vendredi 01 Juin 2018 / Stanislas Zézé, PCA l’Agence panafricaine de notation financière Bloomfield Investment Corporation et Kossi Edoh AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM

L’Agence panafricaine de notation financière Bloomfield Investment Corporation a présenté, ce jeudi à Abidjan, en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, la deuxième édition de son rapport risque pays Côte d’Ivoire. Le président directeur général de l’agence, Stanislas Zézé, a déclaré dans sa présentation que la Côte d’Ivoire obtient la note de 6,1 sur une échelle de 10. Cette note traduit une relative bonne santé de l’économie ivoirienne, avec des perspectives stables à court terme et positives à long terme. Toutefois, l’agence panafricaine attire l’attention sur la montée des tensions politiques à l’approche de la présidentielle qui pourraient déboucher sur des violences et hypothéquer les efforts importants accomplis par le gouvernement pour assurer le développement du pays. De même, le rapport appelle les autorités à œuvrer davantage à l’amélioration du niveau de vie des populations à l’origine de l’environnement sociopolitique fragilisé qui prévaut.

 

Accélérer la diversification de l’économie ivoirienne

Dans le détail, le rapport relève qu’au plan macroéconomique, l’économie de la Côte d’Ivoire - qui a réalisé en 2017 un taux de croissance de 7,8% contre 8,2% en 2016 – repose sur de solides fondamentaux. En témoigne sa résilience face aux difficultés multiples auxquelles elle a été confrontée en 2017. Toutefois, Bloomfield investment corporation recommande à l’Etat de renforcer cette résilience en accélérant la diversification de l’économie, qui passe notamment par l’industrialisation.

Le rapport note également que le gouvernement a eu une bonne réactivité en 2017, en matière de gestion des finances publiques, face aux chocs internes (les mutineries qui ont couté plus de 100 milliards Fcfa à l’Etat et les revendications salariales des fonctionnaires) et extérieurs (la chute des cours du cacao). Mais la dette publique – qui continue de croitre à un rythme modéré - reste soumise au risque de taux de change, vu qu’elle est dominée par la dette extérieure évaluée à 57,4%. Le déficit budgétaire s’est accentué, passé de 3,9% en 2016 à 4,3% en 2017. Le taux d’inflation est en dessous de la norme communautaire de 3%.

 

La réaction du ministre Adama Koné

Bloomfield investment apprécie en outre les efforts continus de l’Etat en d’améliorer sans cesse le climat des affaires. Cela s’est traduit par d’importantes réformes dont certaines en cours dans le cadre de la dématérialisation des services et actes administratifs, qui font de la Côte d’Ivoire un pays attractif pour les affaires. Toutefois, là encore, le rapport souligne qu’il y a encore beaucoup d’efforts à faire pour rassurer les investisseurs et les inciter à venir s’installer en Côte d’Ivoire.

Se prononçant sur le rapport, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a réaffirmé l’engagement du gouvernement à faire en sorte que chaque citoyen vive bien et mieux en Côte d’Ivoire. Il reconnait que beaucoup reste à faire pour redresser totalement l’économie ivoirienne et répondre aux besoins des populations. Mais il s’est évertué à rappelé les performances accomplies au cours des sept dernières, qui ont permis, à son sens, de relever le niveau de vie des populations. A preuve, explique Adama Koné, le PIB par tête s’est accru de +60% au cours de la période, grâce aux investissements importants dans les secteurs du logement, de la santé, l’éducation, l’eau, les infrastructures routières, etc.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Emergence de la Côte d'Ivoire en 2020, est-ce possible?







Nombre de votes:68 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés