Recouvrement des recettes non fiscales - Le Trésor sensibilise dans plusieurs régions au paiement des amendes judicaires et forfaitaires

Vendredi 15 Juin 2018 / Assahoré Kouadio Jacques, DG du Trésor ivoirien

La direction générale du Trésor et de la comptabilité publique s’est fixée pour objectif en 2018 d’optimiser la mobilisation des ressources intérieures avec des projections à 10% au moins en 2020 contre 3% actuellement. Pour relever le défi, elle entend, entre autres actions, mettre en œuvre les recommandations du séminaire atelier qui a planché, en mai dernier à Yamoussoukro, sur les voies et moyens pour relever considérablement le niveau des recettes non fiscales issues du recouvrement des amendes judicaires et forfaitaires. A travers l’Agence comptable des créances contentieuses (ACCC), le Trésor public engage à cet effet des campagnes régionales de sensibilisation sur la problématique du recouvrement des amendes à Bouaké, Korhogo, Man, Gagnoa et Abengourou.  Prévue pour durer un mois, elles démarrent le mardi 19 juin 2018 à Bouaké, dans la région du Gbêkê. La caravane sillonnera les villes de Bouaké, Korhogo, Man, Gagnoa et Abengourou, respectivement le 19 juin 2018, le 21 Juin, le 03 juillet, le 05  juillet  et le 17 juillet 2018.

Il s’agira pour l’ACCC - à travers cette campagne organisée en collaboration avec les services du ministère de la Justice et des Libertés publiques -  sensibiliser les populations à la culture du paiement de l’amende judiciaire et forfaitaire. Mais en plus d’amener les personnes physiques et morales, objet de condamnation, à s’acquitter des amendes prononcées à leur encontre, la campagne s’attellera également à sensibiliser les acteurs intervenant dans le processus du recouvrement à jouer pleinement leur rôle. Sont concernés par ces campagnes, les autorités civiles,  judiciaires et militaires appelés à accroître par leurs actions les capacités financières de l’Etat, les autorités coutumières et les responsables d’organisations associatives.

Face aux exigences et enjeux d’une croissance durable portée par le second Plan national de développement (PND) évalué à 30 000 milliards de francs CFA sur la période 2016-2020, le Trésor public dirigé par Assohoré Konan Jacques a décidé de mettre au rang des priorités la question de la mobilisation des ressources intérieures.

Emmanuel Akani  


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:532 Resultat Archive


PORTRAIT


Dr Parfait Kouadio KOUASSI

Président du Conseil d\'Administration de la BRVM

Dr Parfait Kouadio KOUASSI est actuellement 1er Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. Il a représenté, à ce titre, cette Institution aux Conseils d’Administration de la BRVM et du DC/BR depuis 2017 et conduit les travaux des Comités d’Audit et des R... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés