Transformation structurelle de l’économie - Les acteurs du développement se familiarisent à l’intelligence économique et à la veille stratégique

Jeudi 19 Juillet 2018

La Cellule d’analyse de politiques économiques du CIRES (CAPEC) a organisé du 10 au 14 juillet 2018, à Mantchan hôtel de Grand Bassam, à l’intention des cadres de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile, un séminaire de formation sur le thème : « Intelligence économique et veille stratégique. » Cette session de formation s’inscrit dans le cadre d’un projet financé par la Banque africaine de développement (BAD), avec l’appui de la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) à laquelle la CAPEC est liée par une convention. Le directeur de la CAPEC, le professeur Alban Ahouré, a indiqué que l’objectif c’est de favoriser la familiarisation des acteurs de développement aux instruments et concepts de la veille stratégique et de l’intelligence économique, en vue d’une identification, d’une meilleure collecte, d’un meilleur traitement et utilisation des informations stratégiques dont ont besoin leurs institutions respectives.

De façon pratique, la formation qui a duré 5 jours vise à permettre aux participants de maîtriser les enjeux de la veille stratégique et de l’intelligence économique ; comprendre la démarche de mise en place de la veille stratégique et de l’intelligence économique ; élaborer un projet d’Intelligence économique ; effectuer des études de cas; et enfin, utiliser les outils et logiciels de veille stratégique et  d’intelligence économique. « De nouveaux instruments de pilotage s’imposent aux cadres de l’administration publique et aux institutions en charge des stratégies de développement du secteur privé, notamment la maitrise des outils de la veille stratégique et de l’intelligence économique », a souligné Pr Alban Ahouré.

Ces outils sont donc indispensables pour apporter des réponses globales et systémiques à la transformation structurelle de l’économie ivoirienne dans un environnement régional et mondial de forte concurrence. C’est ce que pense également le directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Assane Thiam. Il soutient que « la capture et la gestion de l’information stratégique en vue d’un meilleur positionnement sur les marchés économiques devient ainsi une priorité pour tous les gouvernants, tous les ministères, toutes les institutions publiques, parapubliques, privées et autres. »

Car les pays candidats à l’émergence font face à une forte concurrence internationale entre eux mais aussi avec les pays nouvellement émergents. Pour ce faire, chaque pays devra compter non seulement sur ses ressources humaines, naturelles et financières mais aussi attirer les capitaux étrangers et veiller à accroître sa position dans le commerce international. D’où la pertinence de la session de formation organisée par la CAPEC dont il a salué le « travail formidable » accompli.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:83 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés