Economie ivoirienne - La CAPEC dresse le bilan post PPTE de la gouvernance et de l’endettement

Vendredi 27 Juillet 2018 / Adama Koné, ministre ivoirien de l'économie et des finances

Quelle est la relation entre l’endettement et la croissance économique en Côte d’Ivoire ? Comment le stock de la dette influence-t-il les performances économiques de la Côte d’Ivoire ? Le pays a-t-il amélioré le cadre de gestion de la dette publique depuis l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE ? Les acteurs non étatiques sont-ils impliqués dans le processus d’amélioration de la gestion économique efficace en Côte d’Ivoire ? Quelle est la contribution des acteurs non étatiques tels que les organisations de la société civile dans l’amélioration de la gouvernance économique ?  Ce sont là les interrogations qui serviront de fil conducteur lors du séminaire organisé ce vendredi 27 juillet à l’hôtel Azalai, Abidjan Marcory, par la Cellule d’analyse de politiques économiques du CIRES (CAPEC), sur le thème : « Gouvernance économique, endettement et croissance a long terme en Côte d'Ivoire. »  

A travers cette rencontre placée sous le parrainage du ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, la CAPEC engage la réflexion, d’une part sur les facteurs de gestion optimale de la dette et du déficit public, et d’autre part sur le rôle des Acteurs non étatiques (ANE) dans le renforcement de la gouvernance économique en Côte d’Ivoire. Il sera procédé au cours des travaux à la présentation des résultats de deux études réalisées par l’équipe de la CAPEC au cours de l’année 2017-2018, dans le cadre d’une convention signée avec la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) et financée par la Banque africaine de développement (BAD). La CAPEC  crée ainsi un cadre d’échanges des connaissances sur des sujets d’intérêt pour aussi bien le décideur politique que pour toutes les parties prenantes au processus du développement économique et social en Côte d’Ivoire.

 

Le taux de croissance la dette s’accélère, la gouvernance s’améliore…

Pour planter le décor, la CAPEC dirigée par le professeur Alban Ahouré souligne que « certes l’endettement reste encore à un taux relativement faible, la gouvernance économique s’améliore et les perspectives de croissance économique sont toujours reluisantes. Mais le taux  de croissance de la dette (42%, loin des normes communautaires Uemoa de 70%) s’accélère quelque peu avec la nécessité de mettre en œuvre la seconde génération du PND et de ses programmes connexes.  La gouvernance s’améliore, mais en restant encore à un niveau négatif pour l’ensemble des 6 indicateurs suscités : par exemple en 2014, l’indicateur d’efficacité de l’action gouvernementale est à -0,78, étant parti de -1,21 en 2008, lorsque sur la même période l’indicateur de qualité de la régulation passait de -0,89 à -0,62. » Les débats s’annoncent donc houleux entre représentants de l’Etat, chercheurs et acteurs de la société civile, notamment lors de la restitution des résultats de l’étude sur  l’« analyse des effets de l’endettement et du déficit budgétaire sur la croissance de la Côte d’Ivoire à long terme. »

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:82 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés