African Innovation Foundation (AIF) annonce les 10 nominés pour le montant de 185 000 Dollars US du prestigieux Prix de l’Innovation pour l’Afrique 2018

Vendredi 14 Septembre 2018

Des nominés issus de toutes les régions de l’Afrique, du nord au sud, de l’est à l’ouest, y compris de Madagascar, pour un prix tout aussi panafricain que le Prix de l'Innovation pour l'Afrique (PIA)

ZURICH, Suisse, 13 septembre 2018/ -- Plus de 3 000 candidats issus de 52 pays ont participé au PIA 2018 ; Les innovations de cette année proposent des solutions à des problèmes cruciaux dans les secteurs des TIC, de l'agriculture, de la santé publique, de l’environnement et de l'énergie ; Des nominés issus de toutes les régions de l’Afrique, du nord au sud, de l’est à l’ouest, y compris de Madagascar, pour un prix tout aussi panafricain que le PIA.

L’ African Innovation Foundation (AIF) (www.AfricanInnovation.org) a dévoilé aujourd’hui la liste des 10 nominés pour son prestigieux Prix de l'Innovation pour l'Afrique (PIA) (InnovationpPizeforAfrica.org) 2018. L’appel à candidatures de cette année sur le thème « Innovation africaine : investir dans des écosystèmes d’innovation inclusifs » a vu la participation de plus de 3 000 candidats issus de 52 pays africains. Les candidatures de cette année démontrent des avancées capitales dans les secteurs des TIC, de l'agriculture, de la santé publique, de l’environnement et de l'énergie, qui contribuent toutes à améliorer la vie et les perspectives économiques des Africains conformément au mandat de l’AIF.

Walter Fust, président du Conseil de Fondation de l'AIF, déclare : « En sept années d’existence, le PIA a vu émerger des entreprises évaluées à plusieurs millions de Dollars US dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, de l’environnement et de l’énergie. Notre thème de cette année souligne l’urgence d’une collaboration de plus en plus accrue entre le gouvernement, les entreprises, l’industrie, les acteurs de l’innovation et la communauté, afin de réaliser la prospérité et la liberté économique de l’Afrique ».

Le PIA continue avec succès à renforcer les écosystèmes d’innovation en Afrique en mobilisant et récompensant les plus grands innovateurs africains, tout en établissant des partenariats stratégiques avec des acteurs de l’innovation. À ce jour, l’AIF a investi plus d’un million de Dollars US pour soutenir les 55 lauréats et nominés du PIA et mobilisé plus de 9 400 innovateurs issus de 55 pays africains. L’approbation de l’AIF et l’exposition générée par le PIA ont permis à ces lauréats d’obtenir des investissements de plus de 135 millions de Dollars US pour développer et amener à l’échelle leurs innovations. Les entreprises des anciens lauréats et nominés du PIA sont aujourd’hui évaluées à plus de 200 millions de Dollars US.

Pauline Mujawamariya Koelbl, Directrice Générale de l'AIF, qui dirige également le PIA depuis sa création en 2011, a affirmé : « Nous sommes fiers de voir des innovations aussi impressionnantes dans le Top 10.  Chacune d’elles résout un problème crucial dans son secteur et c’est une preuve concrète de l'ingéniosité africaine. L’Afrique et le reste du monde doit garder un œil sur ces innovations : elles ont tout pour propulser la compétitivité mondiale du continent ! Ces 10 nominés sont un excellent rappel que, s’ils ont accès au capital nécessaire, les Africains sont capables de résoudre les problèmes africains tout en contribuant au reste du monde ».

Découvrez les 10 nominés du PIA et leurs innovations dans leurs secteurs respectifs

Germoir biodégradable pour la riziculture (Madagascar) - Juslain Nomenjanahary Raharinaivo : le riz est un aliment de base dans de nombreux pays africains et occupe une place de choix dans le régime alimentaire. Avec des besoins de plus en plus croissants en riz, les producteurs africains peinent à satisfaire la demande locale. Les germoirs biodégradables sont faits à base de papier recyclés et permettent aux producteurs de repiquer des jeunes plants en mottes, déjà enrichis en semences. Les germoirs peuvent également être utilisés avec des machines repiqueuses. En réduisant considérablement le temps de repiquage, cette innovation accroit la production en riz et permet aux riziculteurs d’accroitre les surfaces cultivées.

Diffuseur enterré (Tunisie) - Wassim Chahbani : l’irrigation joue un rôle majeur dans le maintien des moyens de subsistance en Afrique et dans le monde. L'eau à usage agricole est essentielle pour le rendement des cultures et la réduction de la consommation est nécessaire pour augmenter la quantité d'eau disponible pour d'autres utilisations. Le diffuseur enterré est un système d’irrigation qui injecte l’eau directement dans les racines, ce qui réduit radicalement la consommation d'eau utilisée pour l'irrigation. Avec ce système, il n’y a pas de perte d’eau par évaporation et l’agriculteur réalise des économies en intrants agricoles.

Détection efficace de la tuberculose et de l'hépatite C (Maroc) - Professeur Abdeladim Moumen et Dr Hassan Ait Benhassou : l'hépatite C et la tuberculose sont des problèmes de santé publique pour lesquels l'accès à des tests de diagnostic précis et abordables reste un défi en Afrique. Cette innovation comprend deux tests moléculaires pour la détection rapide, précise, efficace et la quantification de la charge des deux maladies. La technologie permet la détection spécifique du génome de l'hépatite C ou de la tuberculose dans des échantillons de sang ou de crachats. Ces innovations cliniquement validées apportent des solutions simples, précises et peu coûteuses dans le diagnostic de ces deux maladies.

Capteur eNose pour la fabrication du thé (Ouganda) - Abraham Natukunda : Cette innovation utilise une plate-forme analytique « eNose » pour compléter les procédures actuelles de traitement du thé afin de déterminer les niveaux optimaux de fermentation du thé, grâce à des capteurs de faible puissance. La plateforme reçoit et analyse les données du capteur et assure en même temps un suivi en temps réel des principaux éléments et composés réactifs pendant la période de traitement du thé, ce qui en garanti la traçabilité. Cette innovation mènera à un meilleur contrôle, à une meilleure qualité du thé, à une meilleure commercialisation et à une augmentation des revenus des transformateurs de thé.

Kit vaginal Vagkit (Ghana) - Dr. Laud Anthony Basing : Vagkit est un kit de test 3 en 1 à base d'urine qui détecte les infections vaginales. Le kit est lié à une application mobile et constitue une solution pratique et rapide pour les femmes suspectant une infection vaginale. Le Vagkit nécessite simplement un échantillon d'urine et peut être utilisé à la maison avec des résultats disponibles dans 10 minutes. Cette innovation réduit considérablement le temps nécessaire à la détection des infections vaginales en Afrique et permet une prise en charge plus rapide en cas d’infection.

Toilette portable « iThrone » (Égypte) - Dr. Diana Yousef : iThrone est une approche révolutionnaire dans les systèmes d’évacuation des fosses septiques. Cette innovation technologique est une membrane polymère composite et peu coûteuse qui évapore de manière agressive la teneur totale en eau des déchets humains sans besoin de chaleur, d’énergie ou d’eau de rinçage. iThrone supprime ainsi une quantité importante d'émissions de méthane générée par les eaux usées non collectées. Cette innovation répond au problème des mauvaises conditions d’assainissement, ainsi qu’à la pollution causée par les égouts.

Réseau Mobile Shiriki (Rwanda) - Henri Nyakarundi : le Shiriki Hub est un kiosque solaire intelligent, alimenté par de puissants panneaux solaires et équipé de batteries de grande capacité, de capteurs ainsi que d'un routeur conçu sur mesure. Ce dispositif permet aux utilisateurs de recharger leurs appareils et d’accéder à internet à faible coût. Conçu comme un business dans une boite et distribué sur une base de micro-franchise, c’est une solution idéale qui offre une connectivité numérique aux populations rurales et aux populations dans les installations temporaires tels que les camps de réfugiés.

Solutions naturelles pour la régénération et la réparation du squelette (Afrique du Sud) - Prof. Keolebogile Shirley Motaung : une approche multi-méthode utilisant des produits naturels pour la régénération et la réparation du squelette. L’innovation comprend deux produits : La-Africa Soother (LAS), une crème anti-inflammatoire naturelle pour traiter la douleur et l'inflammation et le PBMF, un implant morphogénétique à base de plantes qui induit la formation d'os et de cartilage. Ce dernier produit offre des résultats rapides, sans période d'attente et sans prélèvement de tissu pour les patients, contrairement aux méthodes de traitement actuels en orthopédie. Ces produits permettent de révolutionner le traitement des fractures par le corps médical en général et les chirurgiens orthopédistes en particulier.

GKSORB, réduire la pollution de manière écologique (Bénin) - Dr Fohla Mouftaou : la jacinthe d’eau est une plante invasive dans de nombreux pays d’Afrique qui affecte les lacs, les rivières et les champs agricoles. C’est une menace environnementale et sociale qui affecte les activités d’agriculture et de pêche et réduit les moyens de subsistance des populations. GKSORB est un produit absorbant constitué d’une fibre 100% organique et biodégradable capable d’absorber jusqu'à 17 fois son poids. Fabriqué à partir de jacinthe d'eau, il peut être utilisé comme séparateur d'hydrocarbures ou comme produit de nettoyage de surfaces contaminées par divers polluants tels que les hydrocarbures, les acides et les peintures.

Technologie Waxy II (Tanzanie) - Christian Mwijage : chaque année, plus de neuf millions de tonnes d'ordures en plastique finissent dans l'océan, ce qui constitue une menace majeure pour la vie marine et humaine. Waxy II est une procédé écologique et économique qui permet de transformer les déchets plastiques en matériaux de construction, sans aucun produit chimique. Cette technologie est une alternative abordable au bois de construction qui réduit le besoin de matériaux de construction fabriqués à partir du bois et contribue à la préservation des forêts et à la réduction des effets du changement climatique.


M. L


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés