Prix européen de la Microfinance « L’inclusion financière par la technologie » : Advans CI, ESAF Small Finance Bank et KMF pour la grande finale

Mardi 25 Septembre 2018 / Advans Côte d'Ivoire (Advans CI) est une IFNB ivoirienne offrant des services de crédit, d’épargne et de paiement portés par un compte Advans lié à un compte MTN Mobile Money

Le comité de sélection du Prix européen de la Microfinance 2018 «L’inclusion financière par la technologie » a désigné, le 20 septembre, les trois finalistes qui se disputeront le prix d'une valeur de 100 000€ : Advans CI en Côte d’Ivoire, ESAF Small Finance Bank en Inde et KMF au Kazakhstan, a annoncé lundi une note officielle dont Minutes Eco a reçu copie.

"Cette année, le prix salue le rôle de la technologie pour promouvoir l’inclusion financière. Les trois finalistes démontrent comment les services et solutions technologiques peuvent aider les prestataires de services financiers tels que les IMF à élargir la couverture des segments de population vulnérables et à faibles revenus en offrant des produits et des services capables de répondre aux besoins des clients en termes de confiance, de rapidité, de modicité, de sécurité, de facilité d’emploi et de transparence", explique la note.

Le comité du prix estime, effectivement, que le thème exploré cette année est une réponse à ce qui est sans doute la tendance la plus significative actuellement à l’oeuvre dans le secteur de l’inclusion financière. La technologie financière peut réduire les coûts de la microfinance « traditionnelle » dispendieuse et gourmande en ressources humaines. Elle peut aussi faciliter la communication et l’échange d’informations, améliorer la vitesse et la fiabilité des services financiers dans les zones reculées, servir à déployer de nouveaux logiciels, équipements et des sources de données et inclure dans l’écosystème financier des populations cibles que les modèles de microfinance classiques ont du mal à desservir dans la durée, notamment les femmes, les communautés rurales et les plus démunis. A ces fins, un vaste éventail de prestataires se démarque en apportant un éventail tout aussi vaste de services et de solutions pour les clients d’une part, en back office d’autre part, offrant aux clients de la microfinance de nouvelles possibilités d’emprunter, d’épargner, de s’assurer, de pérenniser leurs moyens de subsistance et de transférer des fonds.

Après des mois de travail, un appel à candidatures a été lancé à la mi-avril. Le délai de six semaines pour le dépôt des candidatures a expiré le 30 mai et 27 organisations issues de 22 pays étaient en compétition, issues de pratiquement toutes les régions à faibles revenus du monde. Ces organisations se distinguent par leur diversité et composent un groupe mixte de prestataires de microfinance traditionnels et de nouveaux venus, parmi lesquels 8 IMF ayant le statut d’institution financière non-bancaire, 4 entreprises de technologie financière, 4 banques de microfinance, 4 ONG, 3 banques commerciales, une coopérative, un groupement de réseaux d’agents, un agence d’évaluation du crédit et une mutuelle.

Sur la base d’une grille d’évaluation rigoureuse, les 27 candidatures ont été évaluées par deux comités d’experts successifs, qui ont retenu trois finalistes parmi une liste de 10 demi-finalistes incluant aussi : Adopem en République dominicaine; First Merchant Bank au Malawi; Fundación Microfinanciera Hermandad au Honduras; Kredi Kayit Burosu en Turquie; Musoni Microfinance Ltd. au Kenya; National Microfinance Foundation au Yémen et Prabhu Management Pvt. Ltd au Népal.

Les trois finalistes ont déployé des initiatives exceptionnelles et variées dans le domaine de la technologie financière afin de relever une multitude de défis.

 Advans Côte d'Ivoire (Advans CI) est une IFNB ivoirienne offrant des services de crédit, d’épargne et de paiement portés par un compte Advans lié à un compte MTN Mobile Money. Advans CI répond aux problèmes de traçabilité et de sécurité auxquels sont confrontées les coopératives effectuant des paiements aux cultivateurs de cacaoyers ainsi qu’au faible taux d’inscription scolaire lié à la pénurie de liquidités régulières chez les agriculteurs. Advans CI propose une solution numérique d’épargne et de paiement par le biais de services de transfert du porte-monnaie à la banque et de la banque au porte-monnaie et permet aux coopératives de producteurs d’effectuer des paiements numériques aux cultivateurs en rémunération de leurs récoltes. Depuis 2017, Advans CI fournit aussi de modiques prêts scolaires numériques, fondés sur un algorithme reflétant les liquidités des agriculteurs. Advans CI a aussi négocié avec succès la gratuité des transferts via MTN entre

les porte-monnaie mobiles et les comptes Advans pour leurs clients agricoles, ce qui est une première en Côte d’Ivoire. Le comité de sélection est impressionné par la solution réfléchie et complète qu’apporte Advans CI à un problème identifiable et par sa capacité de négociation au nom de sa clientèle agricole.

 ESAF Small Finance Bank est une IMF Indienne tirant profit de l’expansion rapide de la téléphonie et des smartphones en Inde pour numériser une vaste gamme de processus de crédit, notamment le processus de souscription, les demandes en ligne, l’éducation financière des clients, l’évaluation des demandes de crédit, la vérification sur le terrain, l’identification obligatoire des clients et la vérification des adresses via un outil eKYC, sans oublier l’ouverture de comptes, les décaissements virtuels et le recouvrement dématérialisé des prêts. Les agents de terrain de l’ESAF utilisent des tablettes connectées à l’internet équipées d’outils de vérification biométrique de l’identité et leurs clients ont des cartes Aadhaar avec code QR et des numéros uniques d’identification à 12 chiffres émis par le gouvernement et basés sur des données démographiques et biométriques. Leurs coordonnées sont automatiquement transmises pour vérification par le bureau de crédit et les clients reçoivent des cartes pour les retraits, dans des limites appropriées, auprès de n’importe quel guichet automatique. Le comité de sélection salue l’ESAF pour son énorme couverture (plus de 2,3 millions de clients bénéficient de ces solutions) et son attention égale pour les solutions internes et au guichet.

 KMF est une IFNB kazakhe opérant dans une des régions les moins peuplées de la planète, bravant des réseaux de communication instables dans les zones reculées où réside près de la moitié de la population. Dans le souci d’atteindre la clientèle et d’améliorer les performances dans ce contexte difficile, KMF utilise un logiciel pour tablettes, développé en interne, qui communique à distance avec le système bancaire central afin de garantir aux chargés de prêts et aux équipes de gestion, de recouvrement et de contrôle interne la possibilité de programmer le travail des chargés de prêts, de saisir les demandes de crédit, d’approuver l’octroi de prêts, de suivre et de recouvrer les prêts en retard et de mener des visites de contrôle interne sur le terrain. Atout essentiel dans ce contexte, ce logiciel peut être utilisé en ligne et hors ligne, permettant aux gestionnaires de suivre les activités de terrain presque en temps réel en dépit de l’éloignement. KMF se distingue par le développement de son logiciel « maison » et sa réponse aux défis exceptionnels liés au service de clients éloignés sur un territoire aussi vaste.

Le comité de sélection se composait d’un collège de 18 experts, parmi lesquels des membres de la Plateforme européenne de la Microfinance (e-MFP) et de l’Inclusive Finance Network Luxembourg

(InFiNe.lu). Le lauréat sera choisi par un Grand Jury parmi les trois finalistes et sera annoncé durant la semaine européenne de la Microfinance, le 15 novembre 2018, lors d'une cérémonie à la Banque européenne d'Investissement à Luxembourg.

Après l'annonce des trois finalistes, le Ministre luxembourgeois en charge de la Coopération au Développement et de l'Action humanitaire, M. Romain Schneider a déclaré : « La technologie ouvre d’immenses possibilités dans la vie de tout un chacun, qu’il vive dans un pays riche ou pauvre, en ville ou dans un village reculé. Ce que nous retiendrons des trois finalistes du Prix européen de la Microfinance cette année, c’est l’énergie, la créativité et l’innovation sans limite nées de la rencontre entre la technologie et l’inclusion financière. »

Le Prix européen de la Microfinance fut lancé, en octobre 2005, par le Ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, Direction de la Coopération au Développement et Action humanitaire afin d’attiser la réflexion novatrice dans le secteur de la microfinance. Octroyé pour la première fois en 2006, il est organisé conjointement par le Ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et européennes, la Plateforme Européenne de la Microfinance (e-MFP) et l’Inclusive Finance Network Luxembourg (InFiNe.lu).

M. L.


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:84 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés