Transformation de l’économie et attractivité - La Côte d’Ivoire est prête à gagner le combat de la compétitivité (Adama Koné)

Vendredi 28 Septembre 2018

L’Observatoire national sur la compétitivité des entreprises (ONCE), créé par décret en 2017 en vue de soutenir le développement du secteur privé, engage la réflexion stratégique sur les orientations, les outils et les actions  prioritaires pour faire de la Côte d’Ivoire un acteur de référence en matière d’attractivité pour les investisseurs et de croissance économique inclusive.La structure a organisé  ce jeudi 27 septembre 2018, à la Maison de l’entreprise, au Plateau, un séminaire d’opérationnalisation qui a mobilisé l’ensemble des parties prenantes, tant publiques que privées, concernées par la question de la compétitivité des entreprises. Selon le secrétaire exécutif de l’ONCE, Youssouf Samassi, a affirmé que la mission de l’observatoire c’est de suivre et évaluer la compétitivité des filières porteuses de croissance ainsi que des pôles régionaux de développement pour proposer au gouvernement des mesures et réformes à l’effet d’améliorer la compétitivité des entreprises.

En sa qualité de président du conseil d’orientation de l’ONCE, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a indiqué que la création de l'Observatoire découle de l’engagement de la Côte d’Ivoire à participer au processus de l’Open GovernmentPartnership (OGP) et de l’orientation stratégique du Gouvernement de faire du secteur privé le pilier de la croissance de son économie. Le ministre a souligné que dans un monde de plus en plus ouvert, avec l’intégration des marchés par les accords de partenariat économique, les entreprises sont contraints de revoir leurs modèles d’affaires, en vue de conserver et accroître leurs parts de marchés au risque de disparaître de la scène.  « Le monde est fait de compétition, tant au niveau des Etats qu’au niveau des économies et des entreprises.  Il nous appartient de nous organiser pour assurer la compétitivité dans notre pays. Le gouvernement est en train de faire sa part, avec la création de l’observatoire dont les travaux doivent aboutir à l’élaboration d’une feuille de route. On est prêt à gagner le combat de la compétitivité », a déclaré Adama Koné, qui a noté qu’il faut être organisé et méthodique pour relever le défi.

 

Toujours au premier niveau de développement sur une échelle de trois

Le professeur Alban Ahouré, directeur de la Cellule d’analyse de politiques économiques du Cires (CAPEC), dressant l’état des lieux, a noté que la Côte d’Ivoire est au premier niveau sur une échelle de transformation structurelle de son économie. Alors que le pays est déjà engagé dans une politique d’accentuation de la compétitivité portée par la stratégie nationale d’exportation (SNE), et que la part de l’industrie dans le PIB dépasse désormais la part de l’agriculture. Ce qui prouve que la transformation structurelle de l’économie est effectivement amorcée. L’indice de vulnérabilité de Ferdi, à travers l’observatoire de la compétitivité durable (OCD), montre que la Côte d’Ivoire est moins vulnérable que la Tunisie et le Sénégal, du fait de la diversification de son économie. Toutefois Alban Ahouré attire l’attention sur l’importance de l’agriculture dans le produit intérieur brut (PIB), dans les exportations, qui constitue le principal facteur de vulnérabilité de l’économie ivoirienne. « Il est important d’aller vers l’industrialisation, plus de service, plus de sophistication, parce que lorsque nous dépendons de l’agriculture, nous sommes soumis à des chocs exogènes ; l’exemple du cours mondial du cacao qui a littéralement chuté en 2017 », a indiqué Pr Alban Ahouré qui relève que des pays comme le Sénégal et la Tunisie sont plus attractifs que la Côte d’Ivoire, 20e sur 50 au classement.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés