CGECI academy 2018 - Le secteur privé demande une fiscalité encourageant l’engagement dans le secteur industriel

Vendredi 28 Septembre 2018

La 7ème édition de la CGECI academy, qui s’est déroulée les 25 et 26 septembre 2018, à Abidjan, hôtel Ivoire, a été marquée par des résolutions qui présente les grandes lignes du livre blanc du secteur privé sur l’industrialisation de la Côte d’Ivoire. Le Patronat se donne le temps d’affiner les recommandations clés des trente sessions avant de le transmettre « dans les meilleurs délais » au chef de l’Etat et de gouvernement, qui ont marqué leur intérêt pour ce document. Le président de la CGECI, Jean Marie Ackah, s’est réjoui de la forte mobilisation des acteurs du secteur privé, fortement intéressé par le sujet de l’industrialisation de la Côte d’Ivoire. C’était ce mercredi 26 septembre, lors de la clôture du forum, qui a mobilisé plus de 5000 participants, en présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, du ministre du Commerce, de l’Industrie et des Mines, et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba et de son collègue du département de l’Agriculture et du Développement rural.

Les résolutions portent sur la mise en place d’un incubateur pour les jeunes entrepreneurs industriels, d’une fiscalité encourageant l’investissement et l’engagement des entrepreneurs dans le secteur industriel, l’accroissement de l’implication du secteur privé dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques industrielles, la mise en place de dispositifs pour initier et encourager les zones Entreprendre à zéro franc (EZF), l’accroissement des sources et la facilitation du financement des projets industriels, le développement de types et formes d’industries de transformation des matières premières ivoiriennes, notamment le cacao, l’anacarde, les produits vivriers, les produits halieutiques, etc.

Le secteur privé demande accroître la surveillance de la qualité l’environnement des affaires pour le secteur industriel, d’œuvrer pour assurer la quantité et en titres de compétence pour les besoins en cours et les besoins prospectifs dans les industries ivoiriennes, et d’encourager le développement et l’élargissement des zones industrielles sur l’étendue du territoire ivoirien.

D’autres résolutions appellent à œuvrer pour l’amélioration de la qualité des produits ivoiriens et le respect des normes, promouvoir l’industrie verte, les industries liées au respect de l’environnement et les fonds verts accessibles aux jeunes entrepreneurs industriels, à œuvrer pour la réduction des coûts de facteur et les coûts logistiques dans le secteur industriel, encourager le flux intra-régional du commerce oust-africain et africain à tous les niveaux (produits semi finis, produits finis), encourager la recherche et l’innovation industriel ainsi que les méthodes et produits avant-gardistes.

Toutes ces résolutions, précise Jean Marie Ackah, seront détaillées dans le livre blanc qui sera produit par le secteur privé, à l’intention du chef de l’Etat.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés