Télécommunication : le patronat du secteur des Télécoms/TIC de Côte d’Ivoire expose ses attentes aux autorités ivoiriennes

Vendredi 12 Octobre 2018

Le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste (MENUP), Monsieur DJOMAN Henri, accompagné de deux membres de son équipe, a eu une rencontre,  le jeudi 11 octobre 2018, avec les opérateurs télécoms dans les locaux de l’Union Nationale des Entreprises de Télécommunications (UNETEL).   

Au cœur des échanges, trois sujets à l’ordre du jour, à savoir :  l’écosystème des Télécoms/TIC en Côte d’Ivoire,  les performances du secteur des Télécommunications en Côte d’Ivoire et enfin les problématiques sectorielles et les attentes de l’UNETEL en vue de leur résolution. .

Concernant l’écosystème des Télécoms/TICS, il est à noter que quatre grandes composantes interagissent pour le développement harmonieux du secteur. Il s’agit en l’occurrence de la composante publique composée principalement du MENUP et de ses structures sous-tutelle, de la sphère associative dont fait partie l’UNETEL, de la partie privée composée des entreprises œuvrant dans le domaine des Télécoms/TIC et de la composante Support dont la fonction est de soutenir la Recherche, l’Innovation et le développement des petites entreprises. Sur les performances du secteur des Télécoms, Mme Gertrude KONE KOUASSI, Directeur Exécutif de l’UNETEL, relève que  « le secteur des Télécommunications est l’un des plus gros contributeurs au PIB de la Côte d’Ivoire avec environ 8%,». Les statistiques montrent également que  « le nombre d’abonnés à la téléphonie mobile en Côte d’Ivoire croît régulièrement (environ 8 millions en 2013 à 31,8 millions en 2017. Le taux de pénétration du téléphone mobile a même atteint les 125 % à fin 2017 ». Un autre point notable est le nombre d’emplois créés par l’industrie télécoms en Côte d’Ivoire ;  ainsi en 2017 ce secteur a généré 2500 emplois directs avec plus de 130.000 emplois indirects. Le dernier volet de la rencontre, comme susmentionné, a porté sur les problématiques sectorielles et les attentes de l’UNETEL vis-à-vis de son Ministère de tutelle. Au rang des défis à relever l’on peut citer la forte pression fiscale, le coût des fréquences et des licences, la sécurité des infrastructures, la qualité des services, l’adéquation formation –emploi. De l’avis des participants à la rencontre la mise en place rapide d’un cadre de concertation permanent entre les acteurs du secteur et le Cabinet du MENUP, s’impose pour adresser toutes ces questions portant in fine sur le développement d’une économie numérique  en Côte d’Ivoire .

Cette première visite officielle du Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste a enregistré la participation des représentants des opérateurs de services globaux, à savoir :  Messieurs Jocelyn ADJOBY, Jean-Luc CHALHOUB, Charles SIRANSY, Roger COFFI et Madame Mariam TOURE respectivement Secrétaire Général de MTN, Secrétaire Général de ORANGE, et Directeur Juridique et Réglementaire de MOOV, Chef de Service Réglementation de MOOV et Directeur de Cabinet du Directeur Général de ORANGE .


M. L.


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:84 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés