Gestion des pesticides obsolètes - Le PROGEP-CI pour une politique du pollueur payeur en Côte d’Ivoire

Mardi 16 Octobre 2018 / Docteur Kouadio Georges, coordonnateur du PROGEP-CI

Le Comité de pilotage du Projet de gestion des pesticides obsolètes et déchets associés en Côte d’Ivoire (PROGEP-CI) a tenu sa première session de l’année, le jeudi 11 octobre 2018, sous la présidence de Nasséré Kaba, directeur de cabinet adjoint, représentant le Professeur Joseph Séka Séka, ministre de l’Environnement et du Développement durable (MINEDD). Le dir-cab adjoint a rappelé que le PROGEP-CI fait partie des projets prioritaires de la Côte d’Ivoire car la gestion des pesticides est cruciale au regard des impacts de ces produits dangereux sur la santé et l’environnement. Elle a invité les acteurs impliqués dans la gestion des pesticides à approfondir la réflexion pour la pérennisation des acquis du projet. Au cours des travaux auxquels ont pris part des représentants des ministères de l’Agriculture, du Commerce, de la Santé, des Eaux et Forêts, des Transports, de la Recherche scientifique, de l’Industrie, du Budget, de l’Economie et des Finances et de l’Intérieur, les membres du comité ont été instruits sur l’état d’avancement des activités réalisées au titre du premier semestre 2018.

A la suite de la présentation faite par le coordonnateur du PROGEP-CI, docteur Kouadio Georges, relative à l’inventaire national des pesticides qui prendra fin en décembre prochain, les questions relatives à la collecte, au transport et surtout à l’élimination de ces déchets dangereux ont été longuement débattues. Il a été relevé au cours de la session que ces activités nécessitent de grands moyens et se réaliseront selon des conditions particulières. C’est pourquoi elles devront nécessairement impliquer le pollueur à la longue. « Lorsque le dispositif règlementaire sera renforcé, l’élimination des pesticides périmés, interdits et frauduleux et des emballages contaminés devraient incomber à ceux qui polluent », a prévenu le coordonnateur.

 

70 000 tonnes de pesticides périmés ou illégaux déclarées

Pour en arriver à cette conclusion, le professeur Kouadio Georges s’est appesanti, dans sa présentation, sur le déroulement de la deuxième phase de l’inventaire national des pesticides en cours. Il justifie sa démarche par le fait que ce sont les informations recueillies au cours de cet inventaire, notamment sur les pesticides homologués, autorisés, et ceux frauduleux, interdits ou périmés utilisés dans l’agriculture, l’élevage, la santé publique, l’industrie du bois et sur les déchets associés contaminés, qui déterminent la suite des activités du projet.

Le Coordonnateur a également révélé la saisie de 40 tonnes de pesticides périmés par la Gendarmerie à San-Pedro au cours de cette année 2018 et la déclaration volontaire de 30 tonnes de pesticides illégaux par les services de l’Etat dans plusieurs localités depuis 2017. Ainsi, avant le lancement officiel de la phase de collecte, ce sont au total 70 tonnes de pesticides obsolètes qui ont été déclarés au PROGEP-CI et  qui devront être stockés sur des sites appropriés, selon les normes requises en vue de leur élimination.

L’homologation des pesticides en Côte d’Ivoire se fait par un Comité interministériel de douze membres dit « Comité Pesticides ». Ce Comité Pesticides est présidé par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural qui a mis en place un dispositif pour assurer la traçabilité et la qualité des pesticides importés ainsi que ceux formulés sur place en Côte d’Ivoire.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés