Exportation : la CGECI veut contribuer à booster la compétitivité de la filière ananas et bananes

Mardi 16 Octobre 2018

Comme au Groupement Professionnel de l’Industrie du Pétrole de Côte d’Ivoire (GPP), le Président Jean-Marie ACKAH a, devant l’Organisation Centrale des Producteurs-Exportateurs d’Ananas et de Bananes (OCAB) fait l’état des deux premières années de son mandat. Des innovations pendant cette période avec l’accent mis sur la clarification des textes de l’Organisation. Ce qui a conduit à la mise à niveau d’un nouveau mode de gouvernance et l’adoption de nouveaux textes.

Pour le Président de la CGECI, le Patronat a travaillé à sa représentativité et il est nécessaire de maintenir cet acquis et de le consolider. L’illustration de cette notoriété  est la présidence et la présence effective du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA à la dernière édition de la CGECI Academy  qui a porté sur le thème de l’industrialisation. Cela est un signe de reconnaissance de l’activité du Patronat par les plus hautes autorités du pays.

Mandat également orienté vers les membres. « Se tourner vers les membres pour mieux porter leurs préoccupations », c’est  le leitmotiv du Président ACKAH. Selon lui, le premier axe est d’établir les contacts entre le Conseil d’Administration et les membres afin de mieux les connaitre, eux et  leurs préoccupations.

C’est d’ailleurs ce qui explique la mise en place d’un mécanisme de travail piloté par la Direction Exécutive de la CGECI pour faire en sorte que tous soient au même niveau d’information et pour capter les préoccupations des membres. Il s’agit de la conférence des Directeurs Exécutifs (DE) et Secrétaires Exécutifs (SE).

Pour le Président Jean-Marie ACKAH, porter les préoccupations des membres nécessite un lobbying en travaillant à rendre les structures de concertation opérationnelles.

Il a rappelé que la CGECI a  travaillé à rendre opérationnel le cadre de concertation qui se réunit chaque semestre pour traiter les préoccupations avec un comité technique présidé par le Ministre de l’Economie avec comme Vice Président le Président de la CGECI. A travers le comité technique de concertation, a-t-il expliqué, il y a une matrice qui est élaborée et monitorée pour veiller à la prise en compte des préoccupations du secteur privé.

« Nous sommes en position d’écoute : comprendre l’OCAB, les préoccupation du secteur d’activité et voir la possibilité d’adresser des solutions aux préoccupations des groupements », a fait savoir M. ACKAH à la représentation de l’OCAB.

Prenant la parole au nom de son Organisation, le Président de l’OCAB, M. ELLOH Vesso s’est réjoui de la visite à l’OCAB d’une importante délégation conduite par son Président de l’organisation patronale.

Tout en se réjouissant de l’innovation dans le mode de gouvernance du Président ACKAH, le Président de l’OCAB n’a pas manqué de lancer un cri de cœur en évoquant les nombreuses  préoccupations et difficultés auxquelles sont confrontés les membres de son organisation.

« Le secteur est sinistré. Nous sommes passés de 230.000 tonnes de produits exportés à 30.000 tonnes ». C’est le tableau décroissant qu’a présenté M. ELLOH. En saluant l’initiative de cette rencontre, il y place tout un espoir. C’est la raison pour laquelle il s’est dit heureux des échanges qui ont été engagés et espère une suite favorable aux préoccupations qui ont été portées à la connaissance du Président de la CGECI.

A l’en croire, c’est la toute première fois depuis 1990 qu’existe l’OCAB, que les premiers responsables de la CGECI avec une importante délégation conduite par le Président en personne rend visite à son organisation pour s’enquérir de ses réalités.

M. Emile NANGA de l’OCAB a recommandé qu’il ait une fédération des forces de la filière pour l’optimiser. Il a aussi plaidé pour la nécessité de créer des facilités pour les producteurs et pour le renforcement des compétences et la compétitivité des producteurs ivoiriens. Et plus encore la volonté de transformer la filière, en passant à la phase de transformation locale pour aider la filière à participer à la transformation de l’économie à travers l’industrialisation.

 

En réponse à toutes les préoccupations évoquées, le Président ACKAH a indiqué que le Patronat peut aider à porter les porter et a insisté sur la nécessité d’avoir un partage avec la CGECI des documents de stratégie de relance de la filière de sorte à essayer de créer un cadre de discussions avec le Gouvernement. Il a souhaité avoir une documentation de base. « S’il y a des besoins d’études complémentaires ou supplémentaires pour étoffer cette analyse stratégique, la CGECI pourrait regarder les appuis possibles à apporter », a-t-il rassuré.

Le Vice-Président de la CGECI, M. Ahmed CISSE, a, quant à lui, suggéré que  l’on fasse ressortir dans le plan stratégique les axes de création d’emplois dans la filière, les potentialités et les perspectives d’industrialisation de la filière.

Il faut noter que la délégation de la CGECI conduite par le Président Jean-Marie ACKAH qui avait à ses côtés le Vice Président Ahmed CISSE était composée du Directeur Exécutif, Vaflahi MEITE, du Directeur des Services d’Appui aux Entreprises, Serge KONAN-ALLANY, du Responsable Communication, Ferdinand N’DRI, de l’Attachée de Cabinet du Président, Renée NOUAMA et du Responsable du protocole, Pierre LEPRY qui a pris part à cette rencontre d’échanges.


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés