Inclusion financière - La BCEAO vise un taux d’accès des populations aux services financiers de 75% d’ici 5 ans

Mardi 23 Octobre 2018


Le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO), Koné Tiémoko Meyliet, a traduit ce lundi 22 octobre à Dakar, au Sénégal, l’ambition de l’institution financière, « sur un horizon de cinq ans, de permettre à75 % de la population d’accéder aux services financiers à des coûts abordables. » Des efforts et innovations, il en faut beaucoup pour relever ce défi, vu que dans la zone UEMOA, le taux global d’inclusion financière se situait seulement à 55 % à fin décembre 2017.

Le banquier a fait cette déclaration à l’ouverture d’un atelier qui se tient au siège de la BCEAO, du 22 au 24 octobre 2018, visant à renforcer les capacités des membres des Comités nationaux de suivi de la mise en œuvre (CNSMO) de la stratégie régionale d’inclusion financière. Il urge, prévient le gouverneur, d’apporter une réponse aux difficultés qu’éprouvent des catégories de personnes à accéder à des services financiers adaptés à leurs besoins et à leur niveau de revenu. Cela, d’autant plus que, insiste Koné Tiémoko Meyliet, l’accès aux services financiers est un droit pour chaque citoyen : « Il contribue au bien-être économique et social des populations, au même titre que l’éducation et la santé. »

Il a exhorté les comités nationaux à porter le plaidoyer auprès des gouvernements respectifs, « en vue d’une accélération du processus d’adoption des stratégies nationales d’inclusion financière, dans les pays où elles n’existent pas encore. » Il attend des participants des résultats dont les Etats pourront s’inspirer pour  jouer leur partition, pour une croissance inclusive, au service du développement économique et social des Etats de l’Uemoa.

Cette responsabilité, la président des Comités nationaux de Suivi de la mise en œuvre (CNSMO) de la stratégie régionale d’inclusion financière, Caroline Tioman, en est consciente. Elle nourrit l’espoir en effet que des propositions et recommandations concrètes sortiront de cet atelier, pour aider chaque acteur à jouer pleinement sa partition pour une meilleure inclusion financière des populations.

Les comités nationaux constituant un moyen de renforcer les synergies allant dans le sens d’atteindre les objectifs fixés dans le domaine de l’inclusion financière. L’atelier qui prend fin ce mercredi se veut cadre de réflexion, de propositions et de plaidoyer pour booster davantage les actions en faveur de l’inclusion financière dans l’Union et en Afrique en général.

Edouard Amichia 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés