Appui à l’entrepreneuriat - L’Agence CI PME encadre la création d’un écosystème favorable au développement d’une économie verte

Vendredi 02 Novembre 2018

L'Agence Côte d'Ivoire PME a diligenté une étude sur la mise en place d’une organisation sectorielle efficiente des PME vertes, à savoir, ‘’un Green SME Cluster’’ (groupe sectoriel des PME vertes) qui contribuera à la sensibilisation, au renforcement des connaissances et à la participation des PME à la mise en œuvre d’une économie  verte. La finalité de cette structuration est de permettre un meilleur accès des PME aux financements verts-climatiques. Le rapport d’étude qui a bénéficié du soutien financier du Centre du Commerce International (ICT) de Genève a été soumis à la validation des acteurs de l’écosystème vert. C’était au cours d’un atelier qui s’est déroulé le jeudi 25 octobre 2018, au siège de l’Agence, à Cocody-Attoban.

La présentation de l’étude a été faite par le consultant, enseignant chercheur et expert en économie de l’environnement, Dr. Kouadio Alain Serge, également directeur de ‘’l’économie verte’’ au ministère de l’Environnement et du Développement durable.

Le tissu économique des PME vertes n’est pas assez élaboré, a-t-il fait savoir, tout en reconnaissant une volonté de promotion de l’économie verte perceptible au plan national. Dr Kouadio déplore cependant une insuffisance de mécanismes d’incitation des PME vertes et l’absence d’un cadre de formation et de renforcement des capacités. Cette absence d’appui à l’entrepreneuriat vert constitue une entrave sérieuse à une organisation sectorielle efficiente.

Pourtant, souligne l’expert, l’économie verte est la réponse qui s’impose pour l’avenir. Elle est caractérisée par deux pôles : les éco-activités qui consistent à valoriser l’environnement et les activités verdissantes qui reviennent à utiliser des procédés moins polluants et/ou moins consommateurs d’énergie, autrement dit, à verdir les procédures. 

 

Mettre en place une gouvernance des PME vertes en Côte d’Ivoire

Face au constat de la fragilité des PME, Dr Kouadio souligne la nécessité de concevoir un modèle de fonctionnement inclusif et sectoriel. C’est pourquoi l’étude sur le Cluster s’est penchée sur l’identification des PME vertes, des institutions financières à caractère vert et des forces et faiblesses de la politique nationale en faveur des PME vertes. Cette étude a aussi examiné la question de  la mise en place d’une gouvernance des PME vertes en Côte d’Ivoire. « La contribution attendue des PME vertes est qu'au-delà des aspects économiques (création de richesse et de revenus) et sociaux (création d'emplois et lutte contre la pauvreté), celles-ci contribuent à la préservation  des  ressources naturelles (forêts, eaux, terres, biodiversité, etc.) », précise l’auteur du rapport.

L’étude a également mis l’accent sur un  secteur agricole  très porteur qui représente un important gisement en énergies renouvelables (biomasse, solaire, hydraulique…). Aussi, des domaines novateurs pour l’investissement vert sont perceptibles dans divers secteurs d’activités : industries vertes (innovation verte, green business) ; constructions et habitats durables ; valorisation des déchets ; tourisme durable (écotourisme) ; transport durable  et informatique durable (Green IT).

 

4 premières actions à mettre en œuvre

Selon Dr Alain-Serge Kouadio, l’Etat  a pour rôle de stimuler l’initiative d’un Cluster qui dynamiserait les activités et les acteurs de l’économie verte pour une meilleure production de l’écosystème. Les fournisseurs spécialisés, en fonction de leurs domaines d’activités et les centres de recherche, viendraient alors apporter un appui  au renforcement des capacités intellectuelles et technologiques. Les facteurs de succès d’un tel cluster, a-t-il précisé, sont liés principalement à la compétence de l’agent de développement et à la synergie entre les acteurs de l’écosystème.

Les discussions qui ont suivi la présentation de ce rapport d’étude ont montré la nécessité de concevoir un planning d’exécution des quatre premières activités du plan d’action : la mise en place d’un cadre de mutualisation des PME vertes,  la cartographie des autres acteurs du Cluster et les partenaires nécessaires ; la prise des mesures incitatives pour les PME vertes ; et la sensibilisation des institutions financières et de financement.

A  l’issue des travaux de cet atelier, le Directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, Salimou Bamba, a rassuré les acteurs de l’écosystème vert, présents à la rencontre, de l’appui stratégique de l’Agence, en partenariat avec tous les autres ministères impliqués dans le développement d’une véritable ‘’économie verte’’ en Côte d’Ivoire.

Emmanuel Akani  


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:139 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés