Energies renouvelables - Banque Atlantique Mali finance un programme d’électrification solaire photovoltaïque en zone rurale

Mardi 20 Novembre 2018

Banque Atlantique, filiale du groupe Banque centrale populaire (BCP) du Maroc, a signé avec l’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER) une convention portant financement d’un programme de fourniture et d’installation de systèmes solaires photovoltaïques en zone rurale. L’accord a été signé le mardi 12 novembre 2018, par Habib Blédou, directeur général de Banque Atlantique Mali et Souleymane Berthé, directeur général de l’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER), partenaire technique de l’opération.

L’engagement citoyen de Banque Atlantique - acteur de référence, reconnu au Mali - s'articule autour de quatre axes d'intervention (social, entreprenariat, environnement et culture) qu’elle investit pour innover dans son modèle, faisant émerger les bases d'une économie responsable.

Fortement impliquée dans la transformation économique du pays, la filiale du groupe BCP s’investit ainsi dans le financement d’une série de projets au Mali. Ce programme permettra de construire au profit des populations des infrastructures sociales de base, notamment en matière d’eau potable et d’énergie fiable, durable et respectueuse de l’environnement. Il devrait contribuer à faciliter par la même occasion l’accès au système de santé et d’éducation.

L’Agence des énergies renouvelables du Mali (AER), son partenaire technique, s’engage à organiser les missions d’identification et de sensibilisation des populations des localités ciblées suivies de propositions techniques et financières dans le cadre de la réalisation des travaux, de la mise en œuvre des activités de formation des utilisateurs et des techniciens locaux.

La sélection des projets, conjointement réalisée par les deux partenaires, a permis d’identifier Keniebougou, un village d’environ 1 000 âmes, situé à 35 Km de la ville de Ségou comme première localité bénéficiaire. Le principe du programme est de couvrir les besoins de base des populations de chacune des localités retenues, tels que l’électrification de centre de santé et d’écoles élémentaires, l’installation de lampadaires solaires pour l’éclairage public, la fourniture de séchoirs et enfin l’installation de systèmes d’adduction d’eau potable.

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés