Projet Waca Côte d’Ivoire – Un investissement de 16 milliards environ engagé pour lutter contre l’érosion côtière à Grand Lahou et au-delà

Mardi 20 Novembre 2018

Le ministre de l’Economie et des Finances, Koné Adama, et celui de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Séka Séka, ont procédé ce lundi 19 novembre 2018, au 20e étage de l’immeuble Sciam, Abidjan Plateau, au lancement, au plan national, du projet régional d’investissement pour la résilience des zones côtières ouest-africaines (WACA-Resip). Mené dans le cadre du Programme de gestion du littoral ouest-africain (Waca), il est conçu pour six pays de la sous région, notamment le Bénin, le Togo, la Mauritanie, Sao Tomé et Principe, le Sénégal et la Côte d’Ivoire. Le ministre Adama Koné – qui représentait à l’occasion le Premier ministre - dira qu’il s’agit d’une réponse collective de ces pays au besoin urgent de lutte contre la dégradation de leur littoral, selon une approche régionale et intégrée.

Le représentant du directeur des opérations de la Banque mondiale, Abdoulaye Badiéré, a ajouté que le projet Waca-Côte d’Ivoire a pour objectif principal d’améliorer la gestion des risques naturels en anthropiques communs, en intégrant le changement climatique, qui affecte les communautés et les zones cotières de l’Afrique de l’Ouest. D’une valeur de 30 millions de dollars, soit environ 16 milliards Fcfa, pour une durée de cinq ans, ce projet est financé par un prêt de l’Association internationale pour le développement (IDA) de la Banque mondiale. Il a été l’objet d’un accord de financement signé le 21 avril 2018 entre l’Etat ivoirien et l’institution de Bretton Woods.

 

Des besoins importants restent à satisfaire

Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Joseph Seka Seka, a précisé que les activités vont bénéficier directement aux communautés vulnérables de la commune de Grand Lahou, zone pilote du projet. Il devrait profiter également aux communautés vivant autour du parc national d’Azagny et du parc national des iles Ehotilé, ainsi qu’à celles vivant le long de la côte. « Ces personnes incluent les femmes et les jeunes ainsi que des personnes vivant les terres marginales (bande de sable de Lahou Kpanda), sur les iles barrières et près des lagunes. Les personnes travaillant dans les secteurs de la pêche, de l’agro-industrie et du tourisme situées près des sites du projet également en bénéficier », a expliqué Joseph Seka Seka. Il s’agit, insiste-t-il, d’assurer le renforcement de la résilience des populations face à l’érosion côtière et aux effets pervers du changement climatique.

Adama Koné a indiqué qu’en dépit du démarrage du projet Waca-Resip, « des besoins importants restent à satisfaire sur l’ensemble du littoral ivoirien, long de 566 km et couvrant 7% de la superficie de la Côte d’Ivoire. » C’est pourquoi il fonde beaucoup d’espoir sur la Plateforme Waca, dont le lancement a eu lieu il y a une semaine à Dakar au Sénégal, et qui vise mutualiser les efforts de financement à destination de l’ensemble des pays côtiers de la région. Pour les six pays de la sous région concernés, c’est un financement de 221 millions de dollar qui doit être mis en place, précise le coordonnateur du projet Waca-Côte d’Ivoire, professeur Ochou Abé Delfin.

Ce projet constituant une étape importante de la mise en œuvre effective de la Stratégie de partenariat pays entre la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale, le représentant de Pierre Laporte a appelé à un démarrage effectif des activités, afin que les objectifs assignés soient atteints dans les délais.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés