Gestion de la relation client – Des usagers clients du Trésor font des suggestions pour rendre plus accessible la plateforme Baobab

Vendredi 30 Novembre 2018

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, en partenariat avec  la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique, a organisé  une conférence portant sur le thème  « Baobab, la digitalisation de la relation client du Trésor public. »  Le directeur général adjoint, du Trésor, Ahoussi Arthur, a profité de cette tribune qui lui était offerte, ce jeudi 29 novembre 2018 à la Chambre de Commerce au Plateau, pour présenter la plate-forme d’échanges et de suivi des dossiers en ligne des fournisseurs de l’État et toutes les personnes qui sollicitent les services  du Trésor public.

 

Les fournisseurs et autres usagers clients adoptent l’outil numérique

Les échanges qui ont suivi ont été très enrichissants, marqués par des retours d’expérience de l’utilisation de la plateforme, de questions pour mieux comprendre ses diverses fonctionnalités, mais aussi des suggestions pour rendre plus accessible l’outil qui dispense à l’usager-client de défiler dans les bureaux du Trésor pour suivre son dossier. Ainsi, l’un des intervenants a souhaité que les concepteurs utilisent la technologie SSD pour faciliter l’accès de la plateforme aux personnes qui n’ont pas accès à internet. En dépit des progrès réalisés ces dernières années, justifie l’usager-client, le taux de pénétration d’internet restent encore faible en Côte d’Ivoire, et dans des localités déjà couvertes, des perturbations du réseau dues aux dysfonctionnements au niveau des opérateurs de téléphone. D’où sa suggestion qui permettrai, via le téléphone portable ou sa tablette, même sans internet de pouvoir profiter des services de Baobab.

Cette idée a été naturellement bien accueillie par le DGA Ahoussi Arthur, qui a présenté en amont les nombreux avantages que présente Baobab tant pour l’usager-client que pour le Trésor public. Il a expliqué le Trésor a fait le choix stratégique de mettre en place cet outil numérique moderne et dynamique pour améliorer sa gestion de la relation client. « Il permet d’adresser les questions récurrentes de gouvernance des usagers-clients, de transparence et de recevabilité », a-t-il déclaré. De façon spécifique, elle permet aux usagers clients d’avoir un accès simplifié et en tout lieu aux informations qui les concernent et qui sont données par le Trésor. La digitalisation de la plateforme permet ainsi d’avoir la bonne information en temps réel, et de réduire l’asymétrique de l’information entre les clients et le Trésor, qui contribue ainsi à l’amélioration de l’environnement des affaires.

 

Dialoguer en ligne en temps réel avec les services du Trésor

Baobab permet à l’usager client d’assurer un suivi en temps réel du traitement des dossiers ou paiements dans les services du Trésor public ; sans compter la  possibilité d’exprimer, en ligne, ses préoccupations, plaintes et réclamations. « Il ne s’’agit pas seulement des dossiers de paiement des fournisseurs mais de l’ensemble des dossiers traités dans les différents services du Trésor », précise Ahoussi Arthur. La plateforme institue en outre un dialogue en ligne en temps réel avec les services du Trésor public qui, en retour, gagne en efficacité, en performance en suivant le niveau de satisfaction clients. Cela, à travers les plaintes et réclamations recueillies et le traitement qui en est fait dans un délai maximum de 72 heures.

Le Trésor s’emploie à traiter avec plus de célérité en effet les préoccupations des usagers, dont les plaintes et réclamations sont centralisées dans une seule base de données, afin de pouvoir les analyser et en faire des indicateurs de performance.

Emmanuel Akani

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés