Promotion de l’entrepreneuriat - L’Observatoire des PME désormais opérationnel pour centraliser les données sur les PME

Lundi 03 Décembre 2018

Le lancement officiel des activités de l'Observatoire de l'Agence Côte d'Ivoire PME a eu lieu ce mardi 27 novembre 2018 à Abidjan, au siège de l’Agence. L’évènement a été marqué par un atelier organisé par l’Agence, avec l’appui de l’Institut National de la Statistique (INS) sur ‘’la gestion des connaissances des données autour de la question  des PME.’’. Plusieurs structures de production de données (Impôts, faitières des PME, Caisse Nationale de Prévoyance Sociale, etc.) ont pris part la rencontre.

 Cet atelier avait pour objectif principal d’offrir une plateforme d’échanges et de collecte de données concernant les PME de tous les secteurs d’activité. Les travaux ont permis de définir le rôle de l'Observatoire des PME de l'Agence qui est de centraliser et de mettre en conformité toutes les données du système statistique national, ainsi que les données des faîtières, au moyen de la Classification Ivoirienne des Activités et des Produits (CIAP). Les définitions de la Petite Moyenne Entreprise (PME sont enccore hétérogènes et aucune entité ne dispose d’une base de données exhaustive sur les PME. Cela ne permet pas une analyse croisée et objective des données recueillies.  

Identifier les PME et mesurer  impact sur la diminution du chômage

Dans quels secteurs d'activités les PME opèrent-elles ? Qu'est-ce qu'une PME selon le décret et selon la loi ? Quelle est la définition des PME pour les banques et aussi pour les impôts?  Ces différentes définitions de la PME sont-elles en conformité avec la loi ? Combien y a-t-il de PME formelles et informelles en Côte d’Ivoire ? Comment les différentes faîtières de PME collectent-elles les données sur les PME ?... A toutes ces questions pertinentes, l’Observatoire des PME devra apporter des réponses.

L’Observatoire a ainsi pour missions de  concevoir des outils pour la gestion, l’actualisation et le suivi des données et des informations sur les activités des PME ; produire des analyses quantitatives et qualitatives d’évaluation ainsi que des études prospectives relatives à l’écosystème des PME. Il a aussi une mission de veille des  principaux indicateurs économiques ainsi que des bonnes pratiques internationales en matière de programme d’appui et d’environnement des affaires. Il se doit d’évaluer la pertinence et l’impact des programmes proposés en faveur des PME, d’organiser et de diffuser de l’information thématique, les statistiques sur les PME et les auto-entrepreneurs via différents supports numériques.

Toutes ces données recueillies permettront à l’Observatoire, en tant qu’outil d’aide à la prise de décision, d’établir au final une cartographie des PME sur toute l’entendue du territoire qui permettra de  mesurer la création d’emplois par les PME et leur impact sur la diminution du chômage, de connaître les différents canaux de financement des PME ;  de mesurer le niveau de production des PME  et  d’évaluer les besoins des PME.

 

Accentuer la collaboration entre experts

« Les données  dirigent le monde d’aujourd’hui. Nous nous devons de travailler sur cette question afin de mettre en exergue les réelles informations. Notre challenge, c’est de faire circuler les premières données au premier trimestre 2019 et de montrer qu’elles sont issues d’une collaboration entre experts en statistiques », a fait savoir le Directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire PME,  Salimou Bamba, à l’ouverture de l’atelier.

Interrogé à l’issue des travaux, le Directeur des Moyennes Entreprises à la Direction Générale des Impôts (DGI), Ahueli Manouan, a marqué la disponibilité de la DGI  à fournir les informations dont l’Observatoire aura besoin, tout en tenant compte « des contraintes de la structure des actions fiscales en termes de sécurité et de confidentialité ».

 

Quant à l’INS, il gère une base de données des entreprises depuis 2000, a indiqué la représentante de cette structure, Kouadio Evelyne, qui comprend toutes les entreprises installées sur le territoire ivoirien. L’INS pourra collaborer avec l’Observatoire si l’Agence Côte d’Ivoire PME en fait la demande.

Les participants à l’atelier ont convenu d’organiser dorénavant  des rencontres périodiques avec l’ensemble  des parties prenantes  afin de poursuivre le partage des données relatives aux PME qui seront centralisées au niveau de l'Observatoire. « Si ces rencontres sont instituées, cela permettra d’avoir des données fiables dont l’Etat pourra se servir pour suivre et développer une meilleure politique d’aide aux PME», a conclu Manoua de la DGI.

Emmanuel Akani

 

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:159 Resultat Archive


PORTRAIT


Alain Kouadio

PDG du Groupe Kaydan

Alain Kouadio a toujours fait de l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire son cheval de bataille. Il a occupé les fonctions d’Administrateur et Vice-président (de 2013 à 2017) de la Confédération des Grandes Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) en charge de la stratégie de l’Entrepren... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés