Production d’électricité – La centrale thermique CIPREL 5, d’une capacité de 390 MW et d’un coût de 248 Mds, sera opérationnelle en 2020

Jeudi 20 Décembre 2018

L’Etat de Côte d’Ivoire a signé, ce mercredi 19 décembre 2018, avec CIPREL et Eranove, la convention de partenariat public-privé (PPP) pour la réalisation sur une superficie de 20 ha, à Jacqueville, de la centrale thermique à cycle combiné dénommée CIPREL 5. Ce projet avait déjà fait l’objet, en septembre 2016, d’un protocole d’accord. Les documents ont été paraphés, du côté de l’Etat, par le ministre du Pétrole, de l’Energie et de développement des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, son collègue de l’Economie et des Finances, Adama Koné, et le secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Ils avaient en face les porteurs du projet : CIPREL et Eranove (principal financier du projet), représenté par leurs directeurs généraux, respectivement Bernard N’guessan Kouassi, et Marc Aberiola. Le ministre Abdourahmane Cissé a affirmé que ce projet rentre dans le cadre de de la mise ne œuvre du programme d’accroissement de production d’électricité de la Côte d’Ivoire, en portant la capacité installée de 2200 MW aujourd’hui à 4000 MW d’ici 2020. L’objectif, c’est de satisfaire la demande nationale en électricité et respecter les engagements en matière d’exportation d’électricité.   

 

Des coûts performants et un taux de rentabilité de 15%

D’un coût de réalisation de 247,9 milliards Fcfa,  a indiqué le directeur de l’Energie, Cissé Sabati, CIPREL 5 est une centrale thermique à cycle combiné de d’une capacité de installée de 390 MW composée de d’une turbine à gaz (TAG) de 260 MW et d’une turbine à vapeur (TAV) de 130 MW, pour un productible annuel de 2876 MW.

Les travaux de construction débuteront au premier trimestre 2019, et tout sera mis en œuvre pour que le premier groupe de la centrale soit mis en marche  dans le troisième trimestre de l’année 2020 et la turbine à vapeur un an après, soit en 2021.  L’évacuation de l’énergie électrique produite se fera à travers un poste 400kV qui sera construit sur le site du projet et une ligne haute tension qui reliera CIPREL 5 au poste haute tension de l’autoroute du nord, y compris l’entrée en coupure au poste source d’Azito.

 

Le réseau d’évacuation et le plan de réinstallation sont estimés à 71 Mds de Fcfa. Le coût moyen de cession actuariel de la centrale, sur la durée de la convention de 20 ans, est de 16,85 Fcfa le kWh. « Il y aura un tarif manœuvre, sur la durée de la concession, qui va être de l’ordre de 40,36 Fcfa par kwh, comparé à un tarif de 48 Fcfa pour les phases précédentes de CIPREL. Le taux de rentabilité est de 15%, avec une clause de réévaluation tous les 5 ans  », a indiqué le directeur de l’énergie.

 

Plus de 2500 emplois directs générés

Le projet permettra la création d’environ 2500 emplois directs et indirects en phase de construction dont 95% de locaux et de 100 emplois directs en phase d’exploitation. Par ailleurs, la convention prévoit que les contrats passés par les promoteurs seront soumis à un droit de préférence pour les entreprises ivoiriennes. Au moins 30% du marché de construction, devront être ainsi réalisés par des entreprises installées en Côte d’Ivoire.

Le directeur général de CIPREL, Bernard N’guessan Kouassi, a souligné que ce projet – qui apportera une énergie propre et à coût  performant - portera la capacité installée de CIPREL à environ 1000 MW, ce qui fera d’elle « la centrale privée la plus importante de l’Afrique de l’Ouest. » Le ministre Adama Koné a appelé à faire en sorte que les engagements soient tenus en termes de délais fixés pour la réalisation du projet.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Le décret portant interdiction d’importer des véhicules de 5, 7 et 10 ans d’âge sur le territoire national est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2018. Votre avis?







Nombre de votes:618 Resultat Archive


PORTRAIT


Dr Parfait Kouadio KOUASSI

Président du Conseil d\'Administration de la BRVM

Dr Parfait Kouadio KOUASSI est actuellement 1er Vice-Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire. Il a représenté, à ce titre, cette Institution aux Conseils d’Administration de la BRVM et du DC/BR depuis 2017 et conduit les travaux des Comités d’Audit et des R... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés