Financement du budget de l’Etat – Plus de 1975 milliards Fcfa de ressources extérieures mobilisées en 2018, tous instruments confondus

Vendredi 01 Février 2019 / Koné Adama, Ministre de l'économie et des finances


Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a dressé ce mercredi 30 janvier au 20e  étage de l’immeuble Sciam, devant les personnels venus massivement lui présenter les vœux du nouvel an, un bilan positif de la gestion 2018 de l’exécution des missions dévolues au département ministériel. Il incombait au ministère de « créer les conditions favorables au développement de l’activité économique et de mobiliser les ressources nécessaires au financement des actions inscrites au budget. »  Ces missions ont été exécutées convenablement, à juger par les résultats présentés par le ministre Adama Koné.

A l’analyse, les montants cumulés des ressources mobilisées à l’extérieur en 2018, tous instruments financiers confondus, s’élèvent à +1975,18 milliards de Fcfa. A fin décembre 2018, détaille l’argentier de l’Etat, +466,2 milliards Fcfa ont été mobilisés sur le marché régional, avec une forte participation de l’ensemble des acteurs du système bancaire. Au-delà, sur le marché financier international, une opération d’eurobond pilotée par le ministère s’est soldée par la levée d’environ 1,75 milliard d’euros, soit +1115 milliards Fcfa, avec une maturité de 30 ans. Par ailleurs, souligne Adama Koné, il a été procédé à la mise en œuvre satisfaisante des mesures et actions nécessaires au décaissement des appuis budgétaires auprès des partenaires tels que la Banque mondiale pour un montant de 60 milliards Fcfa et l’Union européenne pour 21 milliards Fcfa.

En outre, la mise en œuvre du programme économique et financier triennal conclu avec le Fonds monétaire international (FMI), marquée par le pilotage de deux revues concluantes, a abouti à deux tirages spéciaux pour un montant de 149 milliards Fcfa. Aussi, dans le cadre de l’initiative Compact avec l’Afrique du G20, piloté par l’Allemagne, des ressources ont été mobilisées pour à hauteur de 126,78 milliards Fcfa pour financer des projets, notamment dans le secteur des énergies renouvelables, avec la construction, entre autres, d’une centrale nucléaire solaire d’une capacité de 37,2 MW.

727,5 milliards Fcfa à mobiliser sur les marchés financiers en 2019

Par ailleurs, la priorité a été accordée au règlement de la dette intérieure, plus particulièrement de la dette fournisseurs. Ainsi, +1088,7 milliards Fcfa ont été réglés en 2018 au profit de 10 029 fournisseurs et prestataires.

Tous ces actions ont permis à l’économie ivoirienne de maintenir son dynamisme, avec un taux de croissance qui se situe à 7,7% en 2018, dans un contexte d’une maitrise de l’inflation estimée à +0,5%, en deçà du seuil communautaire de 3%. « Cette bonne tendance de l’économie de l’activité économique devrait se poursuivre en 2019, note le ministre, avec un taux de croissance projeté à 7,8% et par tous les secteurs d’activités, à savoir le secteur primaire (+5,1%), le secondaire (+8,6%) et le tertiaire (+10%). »

Abordant les perspectives de l’année 2019, Adama Koné a indiqué que les priorités s’articuleront autour de quatre axes majeurs. La conclusion de deux revues du programme économique et financier, dont la dernière devrait servir à clôturer le programme ; la poursuite et l’approfondissement de la réforme du secteur financier ; la mobilisation des ressources en vue du financement de l’action gouvernementale et l’accompagnement du secteur privé.

Le ministre a précisé que c’est un montant d’environ 727,5 milliards Fcfa qu’il faudra rechercher sur les marchés financiers régional et international en 2019, en vue de financer le plan social du gouvernement et les grands chantiers prévus au Plan national de développement 2016-2020. Il a rassuré que « les différentes interventions sur le marché monétaire et financier devraient être en cohérence avec la Stratégie nationale de gestion de la dette publique à moyen terme (SDMT), pour garantir la viabilité et la soutenabilité de la dette. »

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:76 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés