Macroéconomie – La situation économique et financière de la Côte d’Ivoire à fin décembre 2018

Vendredi 12 Avril 2019 / Abidjan, la capitale économique de la Côte d'Ivoire

 Le Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la Direction Générale de l’Economie (DGE), livre les points clés de la note de conjoncture sur la situation économique et financière à fin décembre 2018. Minutes Eco a choisi de publier en intégralité ce document récapitulatif datant du 5 avril et qui permet de se faire une idée de l’état de l’économie.


La situation économique et financière à fin décembre 2018 est marquée par une hausse générale des principaux agrégats, comparativement à ceux de la période de 2017. Ainsi, comparativement à 2017 :

 

1-   le secteur primaire enregistre une hausse des productions de café (+ 269 %),  de cacao (+ 3,9% ), de palmier huile (+18,5% ), de caoutchouc naturel (+ 2,9 %), d’anacarde (+ 7 %), de coton (+ 9,7%),  et un repli des productions de l’ananas (-4,6 %) , de  la banane dessert (- 2,5%)  et du sucre ( -2,6%) ;

 

2 – le secteur secondaire est marquée par la  hausse de l’indice de la production industrielle (+ 4,2%) grâce notamment au secteur manufacturier (+5,6%),  à la branche électricité gaz et eau (+1, 3%) et  le  dynamisme du secteur du BTP (+16,4 %) ;

 

3 – le secteur tertiaire présente une évolution favorable des principales composante, notamment l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail (+8,9%),  le nombre de passagers commerciaux  du transport aérien (+ 4,9%),  le volume global de trafic de marchandises du transport maritime (+4,3 %), la consommation des carburants, gasoil et super (+12,9%), le trafic global de marchandises dans le ferroviaire (+16,2%), le nombre d’ établissements hôteliers (+ 27,8%) , le nombre de touristes (+ 70 %), le chiffre d’affaires du trafic «  voix et sms » pour les télécoms (+5,3%) et une maîtrise de  l’inflation (0,4 %).

 

Le marché du travail s’illustre avec une création nette de  100795 emplois, soit une hausse de 5,3% sur un an dans le secteur formel  répartis comme suit : 88,5 % au privé et  11,5% au public.

 

Les finances publiques indiquent un excédent des recettes fiscales de l’ordre de 193 milliards de FCFA, soit une progression de 5,58 %.

 

Les échanges extérieurs de marchandises en commerce spécial et hors biens exceptionnels sont marqués par une hausse en valeur  de 14,2% des importations et une contraction de 6% des exportations.

 

La Situation monétaire et le marché boursier connaissent, d’une part, une progression de 13,4% de la masse monétaire qui atteint 9723,7 milliards et d’autre part, un fléchissement de la capitalisation boursière (-15,6%) et  des indices de références du marché boursier (- 15,1%) pour la BRVM 10 et -18,6% pour la BRVM composite).

 

Source : Secrétariat Exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé et Direction Générale de l’Economie


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:98 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés