Le président, Kanté Mamadou a été reconduit à la tête de l’ANCARCI avec un nouveau SG, Coulibaly Habib, au terme d’une Assemblée générale

Jeudi 25 Avril 2019


L’Assemblée générale ordinaire (AGO) élective  de l’ANCARCI (Association nationale des courtiers d’assurance et de réassurance de Côte d’Ivoire) s’est déroulée ce mercredi 24 avril, au siège de ladite association, sous la présidence du directeur des assurances, Diarrassouba Karim.

 A l’ouverture de cette AGO, il a indiqué que le rapport d’activité du bureau qui sera présenté doit être l’occasion de pour mener des réflexions objectives sur les difficultés et les maux qui minent le courtage en Côte d’Ivoire.

Le directeur des assurances a affiché son entière satisfaction pour la bonne collaboration entre l’ANCARCI et les autorités gouvernementales, qui seule permettra d’assainir ce secteur, tout en les rassurant de la volonté de la tutelle de trouver des solutions aux préoccupations du marché.

 « En 2018, ce sont au total 45 agréments qui ont été délivrés par le ministère de l’Economie et des Finances pour l’exercice de la corporation de courtage portant le nombre des courtiers à peu près 283 exactement », a déclaré Diarrassouba Karim.

Par ailleurs, c’est avec satisfaction qu’il a noté que depuis 10 ans le chiffre d’affaires du marché est ne nette progression, il est passé de 195 352 milliards FCFA en 2010 à 360 milliards FCFA en 2018. La contribution du courtage à la réalisation de ce chiffre d’affaires s’élève à 180 milliards de FCFA en 2018 soit environ la moitié sur la production du marché. Cette part du marché est en progression par rapport à l’exercice précédent.

Le président réélu Kanté Mamadou, a, dans son rapport moral, insisté sur les contraintes réglementaires, financières et économiques qui ne cessent de s’accroître devant un marché de 39 compagnies et un nombre croissant de courtiers et de sociétés de courtage, à ce jour environ de 437. Donc l’approche professionnelle dans toutes les actions de l’ANCARCI doit être fondamentale. A cela, il faut accorder une place particulière à la solidarité.

En outre, de nouveaux défis sont à relever par l’ANCARCI à savoir : la haute professionnalisation du métier par la formation des membres à travers des séminaires et ateliers ; l’amélioration dans le reversement des commissions et le règlement des sinistres ; des échanges permanents entre membres de l’ANCARCI ; l’avancée vers la création d’une chambre des courtiers en assurance à l’instar des huissiers et notaires ; l’obtention d’une loi en faveur de la notion de cabinet de courtage associé.


M. L


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:9 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés