Inclusion financière - Adama Koné identifie les défis qui attendent l’observatoire de la qualité des services financiers

Vendredi 26 Avril 2019


L’observatoire de la qualité des services financiers de Côte d’Ivoire, créé par décret en 2016, avec pour mission de fluidifier les relations entre les différents du secteur et leur clientèle, est désormais opérationnel. Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a procédé ce jeudi 25 avril 2019, au 20e étage de l’immeuble Sciam, à Abidjan Plateau, au lancement officiel des activités de cette nouvelle structure qu’il présente comme « un instrument public, gratuit, inclusif équitable et indépendant, à équidistance et au service de toutes les parties. »

L’OQSF constitue, aux yeux du ministre, un organe au cœur de la relation entre les organismes financiers et leur clientèle, avec pour principales missions de contribuer à améliorer la qualité des produits et services financiers, de détail, de protéger les consommateurs desdits produits et services et de diffuser la culture financière.

 

Faire l’éthique financière l’apanage des acteurs de l’écosystème

Adama Koné a révélé qu’avec l’appui de financier de la Banque mondiale, l’OQSF se dotera prochainement d’un système d’information moderne comprenant, entre autres, un site comparateur des conditions des services des organismes financiers, une application de gestion en ligne de la médiation financière et un centre d’appel téléphonique. Mais tout en marquant sa satisfaction, le ministre relève que la création de l’OQSF – qui suscite beaucoup d’espoir en termes d’amélioration de la qualité des produits et services financiers de détail – ne doit pas occulter les nombreux défis auxquels il devra faire faire face. L’observatoire devra, souligne-t-il, assurer le suivi de la qualité et de la compétitivité de l’offre de produits et de services financiers, être une structure de veille et de proposition ; instaurer la confiance des consommateurs dans les services financiers ; et hisser la médiation financière à un niveau d’exigence élevée et, surtout, d’agir pour que l’éthique financière devienne l’apanage des acteurs de l’écosystème de la finance de détail.

 

Promouvoir l’inclusion financière

Avant, le directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Assahoré Konan Jacques qui assure la présidence  du conseil d’orientation, a expliqué que la création de l’observatoire répond « à la volonté des pouvoirs publics de promouvoir l’inclusion financière à travers l’amélioration continue de la qualité des produits financiers offerts au public. » Cet organe contribuera, assure-t-il, à réduire les incompréhensions et la méfiance dans la relation entre ce public et les établissements financiers que sont les banques, les assurances, les systèmes financiers décentralisés et La Poste de Côte d’Ivoire. Ses missions sont essentiellement de trois ordres, à savoir la promotion de la qualité des services financiers, l’amélioration de la qualité des relations entre opérateurs des services et usagers ; ainsi la médiation, qui constitue le moyen d’action principal de l’observatoire pour régler les différends entre usagers et fournisseurs de produits financiers. « Le médiateur a pour mission de favoriser le règlement amiable des litiges individuels qui naissent entre les établissements financiers et leur clientèle, après épuisement des recours internes et avant l’engagement de toute procédure judiciaire », a déclaré Assahoré Konan Jacques.  Le comité d’orientation est composé de la Banque centrale, de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEFCI), de l’Association des sociétés d’assurance (ASACI), des faitières des associations des consommateurs, de juristes et de personnes ressources.

Emmanuel Akani

 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:61 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés