Gestion des finances publiques – Moussa Sanogo souligne les efforts de l’Etat pour rendre la croissance inclusive

Lundi 13 Mai 2019


 

Le secrétaire d’Etat chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a déclaré ce vendredi 10 mai 2019, à l’auditorium de la Primature, au Plateau, le budget de l’Etat a doublé sur la période 2012-2019 pour ressortir à 4994,1 milliards Fcfa en 2015 puis 7334,3 milliards Fcfa en 2019. Il s’exprimait dans le cadre des rendez-vous du gouvernement, tribune du Centre d’information et de communication du gouvernement (CICG), dont l’édition portait sur le thème : « Le budget au service des populations. »

Il ressort de son exposé que les dépenses de personnel, c’est-à-dire les salaires, et les dépenses pro-pauvres ont évolué quasiment dans les mêmes proportions. Les dépenses de personnel sont ainsi passées de 932,5 milliards Fcfa en 2012 à 1720,8 milliards Fcfa en 2019. Elles s’élevaient déjà à 1331,6 milliards Fcfa. Les dépenses d’investissement, elles, ont presque été multipliées par 3, évoluant de 641,3 milliards en 2012 à 1229 milliards en 2015 puis 1907,7 milliards Fcfa en 2019. « Ces chiffres parlent de l’inclusivité de notre croissance. Ce ne sont pas que des chiffres. Ils traduisent toute l’orientation et la priorisation que l’Etat accorde à la pérennisation du processus de création de richesse. Quand on multiplie par trois le budget d’investissement en cinq ou six, c’est parce qu’on se soucie énormément du fait que – même si on n’est pas là demain – le processus de création de richesse ne s’arrêtera pas », soutient Moussa Sanogo qui martèle que le gouvernement est soucieux de partager au mieux la création de richesse. Tout ce qui est fait contribue, selon lui, à améliorer de façon significative les conditions de vie des populations.

 

Un déficit budgétaire projeté à 3% en 2019

En termes de perspectives, en matière de gestion budgétaire, Moussa Sanogo a indiqué que pour renforcer l’efficience de la dépense publique, la Côte d’Ivoire va adopter dès janvier 2020 le mode de gestion par budget-programme. Cela se traduira par le passage d’une approche annuelle, basée sur les moyens, à une approche de gestion pluriannuelle axée les résultats et la performance, la sécurisation de l’investissement, le renforcement de la discipline budgétaire et du contrôle et une plus grande responsabilisation des acteurs. « Ce basculement va apporter beaucoup plus de transparence dans la gestion des finances publiques et renforcer la discipline budgétaire », a-t-il expliqué.

Depuis que la Côte d’Ivoire a renoué avec les institutions financières internationales, notamment la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), souligne le secrétaire d’Etat, tous les engagements pris par la Côte d’Ivoire au niveau des différents critères ont été respectés. En particulier, le critère clé de es programmes, à savoir le déficit budgétaire, « qui fait la preuve que vous avez une très bonne maitrise de vos finances publiques. » Il est projeté à seulement 3% en 2019.

En conclusion, la gestion macroéconomique est bonne, les finances publiques sont bien tenues et cela vaut à la Côte d’Ivoire la confiance des investisseurs. En témoigne la levée de fonds importants sur le marché international, entre autres à travers un eurobond de 17 millions d’euros à une maturité de 30 ans.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:9 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés