Gouvernance - La situation économique et financière de la Côte d’Ivoire à fin mars 2019

Jeudi 13 Juin 2019


Le Secrétariat exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé, à travers la Direction générale de l’Economie (DGE), a produit une synthèse de la note de conjoncture sur la situation économique et financière à fin mars 2019, ainsi que le point de la situation dans la filière hévéa en Côte d’Ivoire. Minutes Eco vous propose en intégralité ce document.

 

La situation économique et financière à fin mars 2019

Elle est marquée par une hausse générale des principaux agrégats, comparativement à ceux de la période de 2018. Ainsi, comparativement à mars 2018, le secteur primaire enregistre une hausse des productions de coton (+ 15,6 % ),  de cacao (+ 3,1% ), de caoutchouc naturel  (+ 11,2 %) ; d’ananas (+ 10,4%), de banane (+ 18,3%), et un repli des productions de sucre (-4,0 %), de café (- 14,8%)  et de l’anacarde (-70,7%). Le secteur secondaire est marquée par la  hausse de l’activité industrielle (+ 3,0%), grâce notamment  au secteur manufacturier  (+1,7%),  à la branche électricité, gaz et eau (+2, 9%) et au dynamisme des industries extractives (+12,1 %).

Pour ce qui le concerne, le secteur tertiaire présente une bonne évolution de la quasi-totalité de ses principales composantes, notamment l’indice du chiffre d’affaires du commerce de détail (+5,3%), le nombre de passagers commerciaux  du transport aérien (+ 8,6%), le volume global de trafic de marchandises du transport maritime (+12,5 ), le trafic global de marchandises dans le ferroviaire (+1,0%), la hausse de l’internet (+ 33,%) et la baisse du trafic «  voix et sms » pour les télécoms (-10,3%), et une maîtrise de l’inflation  (0,6 %).

Le marché du travail s’illustre, lui, avec une création nette de 20 304 emplois  dans le privé, en majorité dans les secteurs du commerce, de l’industrie manufacturière et du BTP. Quand les finances publiques enregistrent une hausse des recettes fiscales de l’ordre de (+ 33,8 milliards de FCFA) et un bon niveau de  recouvrement des recettes non fiscales (+ 22,3 milliards de FCFA).

 

 

 La situation dans la filière Hévéa

La situation dans la filière est marquée par l’état des lieux ainsi que les mesures de l’Etat en faveur de la filière Hévéa. Ainsi, pour ce qui concerne l’Etat des lieux de la production de l’hévéa, on note que l’hévéa, occupant le 3ème rang des produits d’exportations, est cultivé par 160 .000 planteurs et fait vivre 1.600.000 personnes pour une production de 720.000 tonnes en 2018.

L’Etat a été amené à prendre des mesures en faveur du développement de la transformation de l’hévéa. En effet, face à la baisse du prix de l’hévéa (260 FCFA/kg) en 2018 et au déficit des  capacités d’usinage (190.000 tonnes), l’Etat a décidé de la prorogation de l’autorisation d’exporter les fonds de tasse depuis 2018 ; d’apporter un appui aux usiniers pour accroitre leurs capacités d’usinage (crédits d’impôts) ; et un appui à la mise en place de l’interprofession de l’hévéa.

 

Secrétariat exécutif du Comité de Concertation Etat/Secteur Privé - DGE


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:97 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés