Intégration économique – Le visage de la monnaie unique CEDEAO se dessine à Abidjan

Mardi 18 Juin 2019


Les ministres des finances et les gouverneurs des banques centrales des pays de la sous-région sont réunis les 17 et 18 juin 2019 à Abidjan pour une réunion sur le programme de la monnaie unique de la CEDEAO.  Il s’agit de fait de la première réunion du comité ministériel élargi à l’ensemble des pays membres de la CEDEAO, conformément à la décision prise par les chefs d’Etat lors du sommet de juillet 2018, compte tenu de l’importance du sujet et de la proximité de l’échéance de 2020 fixée pour faire aboutir le chantier de l’intégration monétaire. Et elle est d’autant plus déterminante que les chefs d’Etat qui tiennent leur session ordinaire le 29 juin à Abuja en attendent les résultats.

Le président de la commission de la CEDEAO, Jean Claude Brou, a indiqué d’entrée que cette réunion du comité ministériel marquait un tournant décisif dans le processus conduisant à la réalisation de mise en place de la monnaie unique. Le comité devrait en effet procéder à l’examen du rapport de la réunion technique du 13 au 15 juin de la Task force, notamment ses propositions et recommandations, afin d’en juger de la pertinence et de  l’applicabilité.

 

Le nom et le symbole évoqués

Jean Claude Brou a affirmé que des questions sensibles, obstacles à la création de la monnaie unique CEDEAO, devraient être abordées. Notamment la mise en œuvre de la feuille de route et l’état de la convergence macro-économique si fondamentale pour la création de la monnaie unique ; et la mise en œuvre des dispositions relatives au fonds spécial pour le financement de la feuille de route.  Le nom et le symbole de la future monnaie unique seront également évoqués à Abidjan. Aussi, un rapport sera présenté sur les conclusions du groupe de travail mis en place par le comité ministériel sur le choix du régime de change pour la future monnaie et le modèle de banque centrale de la CEDEAO, deux aspects essentiels dans la réalisation de ce chantier.

 

Encore de nombreux défis…

Pour le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, « le chemin qui reste à parcourir est encore parsemé de nombreux défis. » Notamment la suppression dans l’espace communautaire des barrières intérieures et des obstacles réglementaires à la libre circulation des biens, des capitaux, des services et des personnes. Ces problèmes subsistent malgré les avancées significatives enregistrées dans le processus de création de la monnaie unique, depuis la mise en place des organes de pilotage du processus de création de la monnaie unique (les comités ministériel et technique). A savoir l’adoption de la feuille de route révisée, l’adoption d’une approche graduelle, la création du Fonds spécial pour le financement et la mise en œuvre satisfaisante de la quasi-totalité des recommandations pertinentes formulées lors de la 4e session tenue le 17 décembre 2018 à Niamey.

 

…mais ce n’est plus « une utopie technocratique »

Des avancées qui font pourtant dire au ministre Adama Koné, optimiste, que « la monnaie unique n’est plus à présent une utopie technocratique. » Elle est l’émanation d’une volonté politique pour répondre aux aspirations des populations de l’espace communautaire depuis maintenant 30 ans, « un enjeu essentiel pour la marche vers l’intégration économique totale. »

Afin de relever le défi, Adama Koné soutient que les Etats doivent maintenir le cap, ne pas faiblir devant les écueils, mais se donner les moyens de lever les derniers obstacles et apporter des solutions, afin de faire aboutir le processus de création de la monnaie unique démarré depuis trois décennies.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:61 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés