Développement – Les conditions d’une mise en œuvre réussie de la stratégie nationale d’inclusion financière définies

Lundi 08 Juillet 2019


 

Lors du lancement de la Stratégie nationale d’inclusion financière (SNIF 2019-2024) de la Côte d’Ivoire, le mercredi 26 juin 2019, à l’auditorium de la Primature, à Abidjan, le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) s’est principalement appesanti sur les conditions à remplir pour une mise en œuvre réussie. Le gouverneur Koné Tiémoko Meyliet a affirmé que « le principal défi à relever est celui de la mise en œuvre de la stratégie. » Un défi dont il est convaincu que la Côte d’Ivoire – qui vise un taux de 60% d’ici 2024 - dispose d’atouts pour le relever. Pour accroitre les chances de succès de la stratégie, il pense qu’il est primordial de mettre en place, avec les partenaires techniques et financiers, un cadre privilégié d’échange et de concertation dans la mise en œuvre des actions.

Elaborer une feuille de route claire pour chaque partie

Aussi pour maintenir l’engagement de l’ensemble des parties prenantes dans le développement des offres de services financiers innovants, adaptés et à coûts abordables pour la clientèle, le gouverneur de la BCEAO juge-t-il impérieux d’élaborer une feuille de route claire pour chaque partie. A savoir les banques, les institutions de microfinance, les établissements de monnaie électronique, les sociétés privées de développement des technologies financières.

Koné Tiemoko Meyliet rassure les cinq axes stratégiques de la stratégie régionale 2016-2020, élaborée par la BCEAO et sur laquelle s’aligne la SNIF ivoirienne, permettront d’adresser les défis majeurs identifiés. Enumérés par le conseiller technique du ministre de l’Economie et des Finances en charge des questions d’inclusion financière, Caroline Tioman, ils portent sur l’amélioration de l’accès aux services financiers des populations vulnérables et exclues du système bancaire classique et la promotion de la finance numérique. Il y a aussi l’éducation financière et la protection des clients ; l’adoption d’une réglementation évolutive permettant une supervision plus efficace ; et l’élaboration d’un cadre fiscal et des politiques favorables à l’inclusion financière.

 

Ces principaux vecteurs de l’inclusion financière

La directrice de l’Agence de promotion de l’inclusion de l’inclusion financière (APIF) a rassuré que des actions spécifiques sont prévues dans la SNIF principalement en direction des secteurs de la banque, de la microfinance et du mobile banking. C’est que l’analyse des résultats d’un symposium  organisé en juin 2018, rappellera le ministre Adama Koné, montre que le secteur de la microfinance et les services financiers via le téléphone mobile constituent les principaux vecteurs de l’inclusion financière.

Il ressort que le taux de bancarisation strict s’établit à 19% en 2017 et le taux de bancarisation élargi aux systèmes financiers décentralisés à 25%. Quand le taux global d’inclusion financière est de 40%, avec un écosystème financier composé de 28 banques, deux établissements financiers à caractère bancaire, 50 institutions de microfinance et 3 établissements offrant des services financiers via le téléphone mobile. 

« Les actions orientées vers les populations cibles, principalement celles vulnérables ou exclues du système financier formel, conclura le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Koné Bruno, qui représentait le Premier ministre Amadou Gon, devrait permettre d’atteindre les objectifs fixés. »

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:61 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés