Stratégies de développement - Abdourahmane Cissé dégage 12 actions majeures pour développer les secteurs pétrole et Energie

Mercredi 17 Juillet 2019 / Abdourahmane Cissé, Ministre du Pétrole, de l'énergie et des énergies renouvelable


 

Le séminaire Pétrole et Energie 2019 qui s’est tenu les 15 et 16 juillet 2019, à Yamoussoukro, a été marqué par d’intenses réflexions et travaux entre le secteur privé et l’administration publique, sur les difficultés et la stratégie de développement des secteurs du Pétrole et de l’Energie de la Côte d’Ivoire. Il en résulte des plans d’actions consensuels sur le court, moyen et long terme contenus dans le rapport final présenté par le président du comité scientifique, Patrick Danho, et son adjoint Koné Moussa. S’il dénombre au total 167 actions, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, identifie douze principales recommandations - à raison de six actions par secteur - qui constituent des priorités pour le gouvernement ivoirien.

Intensifier l’exploitation du bassin sédimentaire ivoirien

Dans le secteur du pétrole, la première action porte sur l’intensification de la promotion du bassin sédimentaire ivoirien en vue d’accroitre la production pétrolière et gazière nationale. Il note qu’il est important pour la Côte d’Ivoire dont la production de pétrole est d’environ 40 000 barils/jour « d’augmenter de façon substantielle cette part en termes de production d’énergie. » La deuxième action, relative à la formation des jeunes, touche à la création de l’Ecole supérieure du pétrole et de l’énergie qui délivrera un double diplôme de l’Institut national polytechnique de Yamoussoukro et d’une école internationale de référence, en vue de permettre à la Côte d’Ivoire de disposer de cadres compétents pour les défis à venir. Ensuite, il y a la question du contenu local dans les activités pétrolières et gazières, avec pour objectif une participation plus importantes des PME locales et la création d’emplois pour les jeunes. Dans ce sens, une loi devrait être adoptée pour favoriser le développement de compétences locales dans le domaine.

 Les autres actions prioritaires énoncées dans le secteur pétrole ont trait au lancement des activités de l’Unité mobile de contrôle qualité des carburants, pour garantir aux populations des produits pétroliers de qualité respectant les spécifications techniques et normes environnementales ;  l’adoption d’un cadre règlementaire favorisant la fabrication, en Côte d’Ivoire, et régissant l’utilisation des huiles lubrifiantes ; et l’approvisionnement efficace du pays en produits pétroliers à travers notamment la délocalisation et l’extension des appontements pétroliers et l’augmentation du stock de sécurité.

 

L’électrification hors réseau pour toucher les campements

Pour ce touche au secteur de l’énergie, le ministre a identifié comme priorités la poursuite du programme social du gouvernement (PEPT, PRONER) et la mise en œuvre d’un programme d’électrification « off-grid » des campements et zones isolées  ainsi que la réduction des dépenses énergétiques des ménages, dans le cadre notamment de la lutte contre la cherté de la vie, grâce à la mise en place d’un cadre institutionnel et règlementaire incitatif pour le développement des énergies renouvelables et la maitrise de l’énergie. Deux autres actions majeures concernent le recours privilégié à l’appel d’offres pour la sélection des producteurs indépendants basée sur l’utilisation de contrats types permettant de réduire les délais de contractualisation et incluant notamment, une clause sur le contenu local qui accorde au moins 30% des marchés de sous-traitance aux PME locales ; et la promotion de la création de PME/PMI locales de fabrication et de montage d’équipements électriques en Côte d’Ivoire. L’élaboration d’une stratégie visant à faire de la Côte d’Ivoire le hub énergétique de la sous-région à travers notamment l’accroissement des exportations d’énergie et la sécurisation des paiements ; ainsi que la réouverture de l’ESIE pour la formation des ingénieurs et techniciens aux métiers de l’électricité constituent les deux derniers points.

Par ailleurs, le ministre a annoncé en outre la création d’un prix Innovation Pétrole et énergie, qui a pour vocation d’encourager et d’aider à l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs et de prodiges ivoiriens dans ces secteurs.

Emmanuel Akani 


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:80 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés