Côte d’Ivoire : fin de la 18e édition du forum de l’AGOA à Abidjan

Mercredi 07 Août 2019


Au nom du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, Souleymane Diarrassouba, a procédé à la clôture des travaux de la 18e édition du Forum de l’AGOA, au palais des Congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, dans l’après-midi du mardi 6 août 2019.

Revenant sur les recommandations de cette rencontre économique, il a exhorté chacun des Etats membres à les traduire en actions concrètes, en vue d’engager les Etats-Unis d’Amérique et les pays africains éligibles sur la voie du nouveau paradigme pour le développement du Commerce et des Investissements. « En ce qui concerne la Côte d’Ivoire, le Gouvernement ivoirien, sous l'impulsion de Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République, est résolument déterminé à créer le cadre nécessaire pour accompagner toutes les forces de production et de transformation des produits ivoiriens d’exportation et d’amélioration des services, en vue de répondre aux exigences du marché américain », a-t-il rassuré.

Puis, de noter que la Stratégie Nationale AGOA de la Côte d’Ivoire vise au renforcement des capacités des opérateurs économiques, des facilités d’acquisition du crédit et des informations appropriées, en vue d’optimiser l’accès au vaste marché américain. A la clef, le développement des infrastructures inter-Etats, l’assouplissement des barrières tarifaires et non tarifaires pour accroître les échanges commerciaux inter-Etats dans le cadre de la Zone de Libre-Echange Continentale Africaine (ZLECAf).

Toujours au nom du Premier ministre, le Ministre Souleymane Diarrassouba s’est satisfait des conclusions du 18e Forum de l’AGOA. Celles-ci mettent en lumière le succès enregistré au cours de cette édition et les étapes déjà franchies, ainsi que le chemin qui reste à parcourir, en vue d’atteindre un nouveau palier dans la promotion des échanges commerciaux entre les pays d’Afrique subsaharienne et les Etats-Unis d’Amérique.

Il s’agit notamment des recommandations actionnables présentées à la partie américaine et qui portent sur l’élaboration et l’exécution optimale des stratégies nationales d’intervention dans le cadre de l’AGOA, sur les nouvelles politiques des Etats-Unis en matière de commerce et d’investissement en Afrique, et sur le suivi de leur mise en œuvre.

Il s’agit notamment de « l’intégration des chaines de valeur mondiales via l’AGOA » dont l’objectif sera d’attirer les investissements et promouvoir l’industrialisation de l’Afrique ; « la réorganisation des pôles de commerce et d’investissement de l’USAID » sur une base régionale et continentale afin d’accroitre le commerce américano-africain ; « le partage des outils de la nouvelle initiative de WGDP (Women’s Global Development and Prosperity) » qui vise à accroitre l’esprit d’entreprise chez les femmes et les jeunes ; « le renforcement de l’investissement dans les infrastructures » qui constitue un des moteurs essentiels du progrès et de l’accroissement des investissements étrangers et enfin, « le développement d’une économie numérique robuste en Afrique » en vue de créer un environnement d’ouverture qui facilite les investissements et les échanges commerciaux, et récompense l’innovation.

Dans la foulée, il s’est félicité des nouvelles initiatives du Gouvernement américain, dont Prosper Africa, le MCC régional et le DFC qui visent à accroître significativement le commerce bilatéral et l’investissement entre les Etats-Unis et l’Afrique. C’est sur une note de satisfaction générale, ponctuée par plusieurs séances de photos, que le rideau est tombé sur la 18e édition du Forum de l’AGOA, dont les travaux avaient débuté le dimanche 4 août dernier avec la réunion des experts.


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:80 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés