Administration financière – Adama Coulibaly prend les rênes du ministère de l’Economie et des Finances

Jeudi 05 Septembre 2019 / Adama Coulibaly, ministre de l'économie et des finances


 

Le secrétaire de la Présidence de la République, Patrick Achi, a rendu public ce mercredi 4 septembre 2019, sous le coup de 16 heures, le nouveau gouvernement ivoirien. Attendu depuis quelques jours, le remaniement ministériel a touché – et alors que les analystes s’y attendait le moins - l’administration financière. Notamment le ministère de l’Economie et des Finances logé à l’immeuble Sciam où un mouvement de chaise a été enregistré. Le directeur de cabinet Adama Coulibaly remplace à son poste le ministre Adama Koné, désormais ministre auprès du président de la République chargé des Affaires économiques et financières. De son côté, le secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, Moussa Sanogo renforce sa position et devient ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

 

Agriculture : Adjoumani remplace Sangafowa

Mais en dehors de ces cas, d’autres ministères en charge de secteurs clés de la vie économique en Côte d’Ivoire ont plus ou moins été touchés. C’est le cas de l’important ministère de l’Agriculture et du Développement rural arraché à Coulibaly Sangafowa Mamadou (qui sort du gouvernement) et confié à Kobenan Kouassi Adjoumani. Le ministère des Ressources animales et halieutiques qui collait à la peau de ce dernier, tant il a duré à sa tête, revient à Moussa Dosso, qui fait son retour au sein de l’équipe, après quelques années passé au poste de gouverneur de la Banque africaine de développement pour la Côte d’Ivoire. Avec lui, il faut compter, toujours dans le secteur de l’agriculture, avec Gaoussou Touré, ancien ministre des Transports, qui réintègre le gouvernement et qui devra donner un sens à la création du ministère de la Promotion de la riziculture.

 

Des secrétaires d’Etat renforcent leur position

Pour sa part, Souleymane Diarrassouba reste à son poste au ministère du Commerce et de l’Industrie mais cède totalement le portefeuille de la Promotion des PME, confié entièrement à Félix Anoblé, jusque-là secrétaire d’Etat, qui devient ministre de Promotion des PME. Comme lui, Laurent Tchagba, après un stage au poste de secrétaire d’Etat à l’Hydraulique, est confirmé au poste de ministre avec le même portefeuille. C’est le cas également d’Essis Emmanuel Esmel, promu ministre auprès du Premier ministre chargé de la Promotion de l’Investissement privé.

 

L’économie numérique change encore de mains

Bruno Koné reste à la tête du ministère de la Construction, quand Claude Isaac Dé, qui l’a remplacé il y a quelque trois ans au ministère de l’Economie numérique, cède sa place à Mamadou Sanogo, longtemps ministre de la Construction et qui présidait la commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale. Le ministre Claude Isaac Dé reste mais devient ministre en charge de la gestion des grands projets.

Philippe Légré épaule Amadou Koné

Aussi, si Amadou Koné conserve le portefeuille des Transports, il devra composer désormais avec le ministre Philippe Légré, qui signe son retour au gouvernement au poste de Secrétaire d’état auprès du ministre des Transports chargé des affaires maritimes.

En outre, rien ne change au ministère des Mines et de la Géologie toujours tenu  le ministre Jean-Claude Kouassi, dont l’action contre l’orpaillage et la gestion des dossiers dans le secteur minier est beaucoup apprécié des opérateurs économiques, notamment Barrick, ex-Randgold, première compagnie minière en Côte  d’Ivoire.

 

 

Cissé Abdourahmane, Kaba Nialé, Alain Donwahi, Amedé Kouakou…

Pour le reste, Kaba Nialé conserve le ministère du Plan et du Développement, Alain Richard Donwahi le ministère des Eaux et Forêts et Abdourahmane Cissé pilote toujours le portefeuille du Pétrole de l’Energie et du développement des énergies renouvelables et Amedée Kouakou Koffi celui de l’Equipement et de l’entretien routier. Joseph Séka Séka conserve celui de l’Environnement et du développement durable, Siandou Fofana celui du Tourisme et Sidiki Konaté celui de l’Artisanat.

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:111 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés