Emploi jeunes et autonomisation des femmes - La CAPEC montre le lien entre innovation et entrepreneuriat inclusif

Lundi 07 Octobre 2019 / Alban Ahouré


 

La Cellule d’analyse de politiques économiques du CIRES (CAPEC) organise du 8 au 10, à la Maison de l’entreprise à Abidjan, deux conférences de haut niveau. Il s’agit de la 11ème Conférence MEIDE sur « les preuves de la relation entre l'innovation et le développement basées sur des modèles » de concert avec l’Université des Nations Unies aux Pays-Bas (UNU  MERIT). Elle sera suivie le 10 octobre 2019 de la Conférence de clôture du projet intitulé « inclusion économique des jeunes et des femmes par l’entrepreneuriat inclusif : cas de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso et du Kenya». Cette seconde conférence est organisée en collaboration avec le Laboratoire d’Analyse Quantitative Appliquée au Développement Sahel (LAQAD-S) de l’Université de Ouaga 2 du Burkina Faso et l’Institut Kényan de Recherche et d’Analyse des Politiques Publiques (KIPPRA) et avec l’appui du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI).

L’objectif est de contribuer dans un premier temps à une meilleure compréhension des facteurs explicatifs et des effets de l’innovation et dans un second temps à la maîtrise des déterminants et des effets ou impacts de l’entreprenariat inclusif. Quoique les études de cas révèlent des effets importants de l’inclusive business dans différents pays, il y a très peu d’informations portant sur une évaluation de l’impact de ce nouveau modèle de business sur des variables comme la profitabilité des entreprises qui l’adoptent, l’emploi des jeunes, l’autonomisation des femmes, ou relatives à aux facteurs de l’environnement et aux caractéristiques des entreprises, qui expliquent l’adoption de ce type de modèle.

Selon Heinrich-Fernandes du Business Environnent Working Group du Donor Committee for Enterprise Development (DCED), les entreprises inclusives sont les entreprises du secteur privé ayant des modèles commerciaux ou des activités qui poursuivent la viabilité commerciale et qui dégagent (ou sont susceptibles de dégager) des avantages économiques et/ou sociaux importants pour les pauvres dans leurs chaînes de valeur.

Au Kenya par exemple, M-PESA a transformé la manière dont 15 millions de personnes transfèrent de l’argent en offrant des opportunités à tous ceux qui ont accès à un téléphone mobile. En Inde, Jain Irrigation Systems Ltd. a travaillé avec plus de 30 millions de petits exploitants agricoles pour les former à l’irrigation goutte-à-goutte afin qu’ils puissent cultiver davantage avec moins d’eau, avec des effets réels sur l’accroissement de leur productivité.

 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:98 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés