Développement - Le Fonds saoudien décaisse 22 milliards pour la construction du CHU d’Abobo et des infrastructures en zone rurale

Jeudi 31 Octobre 2019


Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, a signé ce mercredi  30 octobre 2019, au 20e étage de l’immeuble Sciam, à Abidjan, Plateau, avec le conseiller du vice-président du Fonds saoudien pour le développement, Youssif Bin Ibrahim Al Bassam, deux accords de financement d’un montant global de 22 milliards Fcfa environ. Le premier est relatif au projet de construction et d’équipement du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) d’Abobo, pour un montant de 22,72 millions d’USD, soit environ 13 milliards de FCFA ; et le second, au Programme pilote de développement des zones rurales pour un montant de 15 millions d’USD, soit environ 9 milliards de FCFA. Outre le Fonds saoudien, la BADEA participe à hauteur de 25 milliards Fcfa et l’Etat de Côte d’Ivoire à environ 12 milliards Fcfa au financement du projet de construction et d’équipement du CHU d’Abobo d’un coût total estimé de 55,764 milliards Fcfa.

 

Le plus grand CHU en termes de lits

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan National du Développement Sanitaire (PNDS 2016 – 2020) et vise, explique le ministre, à doter la plus grande commune d’Abidjan (plus d’un million d’habitants) d’un établissement sanitaire de premier rang, moderne avec un pôle de spécialités, notamment en matière de néphrologie, y compris la dialyse et la greffe rénale. D’une capacité de 600 lits, le plus grand CHU du pays en nombre de lits, l’établissement disposera des spécialités habituelles de ce niveau de soins, et d’une unité moderne de prise en charge des prématurés. Il s’agit donc d’un projet très important pour le système sanitaire ivoirien. Le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Aka Aouéllé, a néanmoins affirmé que les dernières études du projet font état d’un gap de plus de 10 milliards Fcfa qu’il faudra couvrir. Il projette la pose de la première pierre avant la fin de l’année, le lancement de l’appel d’offre étant prévu pour les deux semaines à venir.

 

Des infrastructures éducatives et sanitaires pour les plus vulnérables

Quant au second financement, d’un montant de 9 milliards Fcfa, Adama Coulibaly a expliqué qu’il porte sur un programme qui cible les zones rurales (villages ou regroupement de villages) situés dans les régions du pays dont le taux de pauvreté rurale est supérieure à la moyenne nationale (56,8%) et qui concentrent une forte population vulnérable. Cette phase pilote du programme, d’un coût de 10,8 milliards Fcfa, dont 7,5 milliards pour le fonds saoudien, bénéficiera à deux, régions du pays parmi les plus touchées par la pauvreté : le Poro (62,4%) et le Bounkani (62,2%). Il consistera en la construction d’infrastructures sanitaires, scolaires et d’hydraulique rurale et en un appui institutionnel.

Le conseiller du vice-président du Fonds saoudien pour le développement, Youssif Bin Ibrahim Al Bassam,        a indiqué qu’avec la signature de ces accords, le montant total des prêts et dons du Fonds à la Côte d’Ivoire est estimé à 110,65 millions de dollars USD. Ce qui traduit la qualité des relations entre la Côte d’Ivoire et l’Arabie saoudite. 

Emmanuel Akani 





Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:111 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés