Gestion des sociétés d’Etat - Moussa Sanogo se prononce sur l’état de la SIR et de Gestoci

Mercredi 06 Novembre 2019


Lors de son passage à l’hémicycle ce mardi 5 novembre 2019, devant la commission des affaires économiques et financières de l’Assemblée nationale, le ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, a été amené à faire un point de la situation financière de deux importantes sociétés du secteur des hydrocarbures. Il s’agit de la société ivoirienne de raffinage (SIR) et de la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d’Ivoire (GESTOCI) dont la situation économique est sujette à polémique.

La situation de la SIR n’est plus ce qu’elle était, rassure le ministre. Depuis deux à trois ans, le caractère perpétuel du déficit, qui devenait chronique, n’est plus avéré. C’est une entité qui s’améliore grâce aux différents soutiens qui lui ont été accordés. D’un résultat net négatif de 110 milliards Fcfa en 2014, la SIR affiche en effet, à fin 2018, un résultat net excédentaire de 23 milliards Fcfa. Sa dette bancaire fait un peu moins de 3 milliards Fcfa à ce jour, contre un peu plus de 24 milliards Fcfa en 2017, soit une baisse de 90%. Sa dette fournisseur qui tournait autour de 600 milliards Fcfa en 2017 a, elle, été divisée par trois, se situant aujourd’hui autour de 200 milliards Fcfa.  

 

Aider la SIR à éteindre sa dette et se relancer

Selon le ministre, qui précise que le service de la dette est intégré dans les résultats de la société, c’est à peu près 370 milliards Fcfa qu’il a fallu lever sur les marchés financiers pour désintéresser les créanciers de la SIR. Globalement, les revenus du secteur pétrolier représentent 0,3% des recettes fiscales de la Côte d’Ivoire. En termes nominaux, note le ministre du Budget, les recettes du pétrole ont tourné autour de 360 milliards Fcfa.

« On revient de loin. La situation financière de la SIR est loin d’être ce qu’elle a pu être il y a quelques années. C’est le fruit des efforts que le gouvernement a dû déployer, au nombre desquels cette opération de restructuration de la dette de la SIR », a rassuré Moussa Sanogo. Il explique que ce n’est pas un prélèvement nouveau mais un « renoncement de l’Etat à un certain niveau de ressources afin d’aider la SIR à équilibrer sa situation financière, lui permettre de contracter  voire assez rapidement éteindre sa dette et garantir la pérennité de ses opérations avec la communauté bancaire, tout en assurant son extension et son développement. » La SIR compte sept actionnaires : Petroci Holding, Total Côte d’Ivoire, Sonangol (Angola), Société nationale burkinabè des hydrocarbures (SONABHY), Elf Aquitaine, Sara Limited et l’Etat de Côte d’Ivoire.

 

Le cas de GESTOCI  

Concernant la société de gestion des stocks pétroliers de Côte d’Ivoire (GESTOCI), dont le cas a été évoqué par les parlementaires, Moussa Sanogo a formellement démenti les articles parus dans la presse font état d’un trou de 100 milliards Fcfa dans ses comptes.  « De par sa taille, Gestoci ne peut pas avoir un déficit pareil. C’est totalement anachronique », a lancé le ministre, qui ajoute que les résultats des sociétés publiques sont disponibles en ligne. La GESTOCI, at-t-il ainsi coupé court, affiche un résultat net de 1,1 milliard Fcfa en 2018 et rien n’indique à jour que cette société pourrait plonger en 2019. Il est fait obligation de présenter des points trimestriels et deux fois par an, soit de façon semestrielle, une communication est présentée au conseil des ministres dressant l’état des lieux.


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:111 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés