Challenge - Pari réussi pour Cissé Abdourahmane avec l’ouverture de l’Ecole Supérieure du Pétrole et de l’Energie

Jeudi 14 Novembre 2019


 

Pari réussi pour le ministre Abdourhmane Cissé qui a fait de la création de l’Ecole Supérieure du Pétrole et de l’Energie (ESPE), dès sa prise de fonction à la tête du département du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, une priorité. Son engagement a payé, avec l’adoption par le conseil des ministres du 13 novembre 2019 d’une communication conjointe du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et du ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables relative à cette question. L’école ouvrira à partir de la rentrée scolaire septembre/octobre 2020 au sein de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INPHB) de Yamoussoukro, en partenariat avec l’Institut français du pétrole (IFP School).  

La création de cette école s’inscrit dans la vision du chef de l’Etat Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly de faire de la Côte d’Ivoire le Hub d’excellence de la sous-région en matière de formation dans le secteur des hydrocarbures. Elle vient favoriser un transfert de compétence en direction des enseignants-chercheurs de l’INP-HB, répondre aux besoins en ressources humaines des entreprises du secteur pétrolier et gazier et permettre à la Côte d’Ivoire de devenir un hub sous régional dans le secteur des hydrocarbures.

De façon pratique, l’ESPE donnera la possibilité aux jeunes ivoiriens (niveau ingénieur BAC+5 ou équivalent), notamment ceux qui n’ont pas les moyens d’étudier à l’étranger, d’avoir accès à une formation d’excellence et de haut niveau en Côte d’Ivoire et d’obtenir un double diplôme INPHB / IFP School, à savoir un de l’Institut Français du Pétrole et un autre de l’INPHB. La formation, d’une durée de quatorze (14) mois (8 mois de cours et six mois de stage), se fera en anglais à travers deux (2) Mastères : l’un pour l’amont et l’autre pour l’aval.

De fait, l’ouverture de l’ESPE figurait au nombre des 12 recommandations principales du séminaire organisé par le ministère du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, en juillet dernier à Yamoussoukro, autour du thème : « Etat des lieux et perspectives des secteurs pétrole et Energie ».  Pour sa réalisation, Abdourahmane Cissé, avait multiplié les contacts, les réunions et des missions à l’extérieur du pays, avec l’appui du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse et du directeur général de l’INPHB.

Déjà le 16 juillet, en marge des assises de Yamoussoukro, il s’était rendu à l’INPHB où il avait demandé aux étudiants de l’Ecole supérieure des mines et géologie (ESMG) et de l’Ecole supérieure d’industrie (ESI) de saisir l’opportunité pour acquérir des diplômes délivrés en partenariat avec l’IFP et contribuer ainsi au développement de l’industrie pétrolière ivoirienne. 

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:149 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés