Reprise de la BHCI - Adama Coulibaly rassure les clients et annonce un audit de la banque

Vendredi 29 Novembre 2019

 

A l’issue du conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi 27 novembre 2019 à Katiola, en marge de la visite d’Etat dans la région du Hambol, le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly s’est prononcé sur la situation de la Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire (BHCI) dont l’Etat a décidé de prendre le contrôle le 13 novembre dernier. « En prenant les décisions d’assurer le contrôle de la Banque, l’Etat veut assurer absolument la protection des clients de la Banque. Je voudrais rassurer les Ivoiriens que leur épargne sera préservée. Toutes les dispositions seront prises dans ce sens. C’est le sens de la prise de contrôle de la banque par l’Etat de Côte d’Ivoire », a affirmé le ministre.

Sur la question, le conseil des ministres a adopté un décret portant nomination des représentants de l’Etat au conseil d’administration de la banque. Mais pour arriver à cette étape qui parachève le processus de prise de contrôle de l’Etat, « il y avait toute une procédure à respecter », qui a nécessité de discuter avec les autres actionnaires. Il ressort de ces échanges, soutient Adama Coulibaly, qu’il faut « absolument qu’un audit soit fait pour savoir la situation réelle de la banque au moment où l’Etat en prend le contrôle. » 

Justifiant la décision de l’Etat, le ministre a déploré l’incapacité du repreneur, Westbridge Mortgage Reit, « à l’expiration de deux délais, (…) de respecter les injonctions de la Commission bancaire. » La première portait sur la finalisation du processus de cession de la banque à la date du 15 octobre 2019 et la seconde sur la recapitalisation de la banque qui devrait être bouclée au plus tard le 31 octobre 2019. Pis, la commission bancaire a constaté des dysfonctionnements à la base des difficultés de trésorerie de la BHCI.

Du reste, note Adama Coulibaly, dans un courrier de demande d’audience aux autorités ivoiriennes, les dirigeants de Westbridge expliquaient que les injonctions de la Commission bancaire les mettaient dans une incapacité à pouvoir gérer la banque. « Par voie de conséquence, ils souhaitaient rentrer en discussion avec les autorités pour annuler la cession », a souligné le ministre de l’Economie et des Finances. Il rassure en tout cas que l’intervention de l’Etat vise à préserver l’épargne des clients et protéger le système financier ivoirien.

Emmanuel Akani


Source: Minutes Eco

Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:127 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés