Energies renouvelables – La plus grande centrale à biomasse de l’Afrique de l’Ouest en construction en Côte d’Ivoire

Mardi 10 Décembre 2019

La plus grande centrale d’Afrique de l’Ouest alimentée à partir de déchets agricoles, une centrale à biomasse de 46 MW, d’un coût de construction de 129 milliards Fcfa, sera construite en Côte d’Ivoire. Dans ce cadre, le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables, pour le compte de l’Etat ivoirien, a signé avec EDF, Méridiam et Biokala, ce lundi 9 décembre 2019, à Abidjan, 15e étage de l’immeuble SCIAM, un contrat de concession pour la conception, le financement, la construction et l’exploitation de cette centrale pendant 25 ans. Dans le contrat, EDF, Meridiam et SIFCA détiennent respectivement 40%, 36% et 24% de Biovea Energie.

Les besoins d’1,7 million de personnes satisfaits 

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan d’actions national des énergies renouvelables 2014- 2030 de la Côte d’Ivoire qui a l’ambition d’atteindre 42% de son mix énergétique issus d’énergies renouvelables à l’horizon 2030. «La Côte d’Ivoire imprime sa marque et son positionnement en tant que leader en Afrique », s’est réjoui le ministre Abdourahmane Cissé, satisfait de voir se concrétiser le projet qui vient ainsi faire de la décentralisation une réalité. Sa réalisation débutera à la mi-2020 en vue de la mise en service mi-2023 qui répondra aux besoins en électricité de l’équivalent de 1,7 million de personnes par an, assure le directeur général de Biovea, Raphaël Ruat.

Sur toute la durée de la concession, informe le ministre, cette centrale biomasse permettra à la Côte d’Ivoire de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 4,5 millions de tonnes de CO2. Le projet permettra donc de soutenir la filière agroindustrielle ivoirienne et de contribuer aux objectifs que s’est fixé le pays lors de la COP21. Par ailleurs, Abdourahmane Cissé a annoncé que le prix de revient de cette énergie est fixé à 61,99 Fcfa/Kwh.

Des milliers d’emplois générés et des profits pour les producteurs

Le projet Biovéa est reproductible et constitue une source d’économie circulaire, avec des impacts positifs sur le secteur agricole dont l’amélioration des conditions de vie des populations rurales et l’augmentation jusqu’à 20% des revenus annuels pour près de 12 000 planteurs. Les planteurs bénéficieront également de la mise à disposition des cendres de combustion qui leur serviront d’engrais naturel.

Le combustible biomasse proviendra des résidus de feuilles de palmiers issues de la culture locale et contribuera à la lutte contre la déforestation et l’agriculture extensive en promouvant les bonnes pratiques agricoles et l’accroissement des rendements dans les plantations villageoises.

25% des marchés, dans le cadre de la réalisation du projet, seront octroyés à des Petites et moyennes entreprises (PME) ivoiriennes, assurent les promoteurs. La construction de la centrale générera au moins 500 emplois locaux et pendant la période d’exploitation de la centrale, ce sont plus de 1 000 équivalents temps plein locaux qui seront créés directement, générant des retombées économiques importantes et la création de nombreux emplois indirects stables.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:149 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés