Saisie de drogue et marchandises prohibées - Moussa Sanogo appelle l’administration douanière à redoubler de vigilance

Vendredi 03 Janvier 2020 / Le ministre Moussa Sanogo le jeudi 2 janvier dans les locaux de l`Unité Mobile d`Intervention Rapide (UMIR) sis à Yopougon.

L’administration douanière a reçu ce jeudi 2 janvier 2020, dans les locaux de l’Unité mobile d’intervention rapide (UMIR), la visite du ministre auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo. Le ministre a traduit ses encouragements à la direction générale des douanes ivoiriennes et aux agents, notamment ceux de l’Unité mobile d’intervention rapide (UMIR), qui ont procédé, dans la nuit du 25 décembre 2019, à une importante saisie de marchandises prohibées ou non déclarés et de drogue.

Il s’agit, détaillera le directeur général des douanes, Alphonse Da Pierre, de diverses marchandises d’une valeur marchande de 18,246 millions Fcfa, de Produits pharmaceutique non enregistrés (PPNE) d’un montant de 525 000 Fcfa et de 4,245 tonnes de cannabis d’une valeur de 169,8 millions Fcfa à la Direction de l’unité sise à Yopougon Gesco. Selon lui, les contrebandiers ont choisi d’exploiter la voie lagunaire pour écouler leurs produits sur le marché. Mal leur en pris.

« C’est une saisie qui intervient dans un contexte où toutes les forces en matière de sécurité sont chargées de rassurer l’ensemble de la population. C’est ce que nos hommes viennent de nous prouver », a affirmé Moussa Sanogo. Il appelle par ailleurs les équipes, à tous le niveaux, à redoubler de vigilance, afin de mettre le grappin sur tous ceux qui continuent de faire rentrer sur le sol ivoirien de tels produits interdits à la commercialisation, car dangereux pour la santé des populations.

Promettant que le gouvernement mettra tout en œuvre pour renforcer la sécurité des biens et des personnes en Côte d’Ivoire, le ministre du Budget a salué les performances de l’UMIR, cette unité qui fait un travail remarquable afin de protéger les populations et l’économie ivoirienne. « Nous allons renforcer davantage les dispositions pour ne plus que le pays soit victime de ce type de trafic », a insisté Moussa Sanogo, qui entend faire de l’administration douanière un exemple dans la sous-région.

Emmanuel Akani 



Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:149 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 08-7510-51
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés