Riposte au COVID 19 - La Banque mondiale des financements de 53 milliards Fcfa à la Côte d’Ivoire

Mercredi 06 Mai 2020

La Banque mondiale a accordé à la Côte d’Ivoire, deux financements d’un montant global de 53 milliards Fcfa destinés à renforcer le dispositif de lutte contre la pandémie du COVID-19. Les accords de financement ont été signés ce mardi 6 mai 2020, au 20e étage de l’immeuble SCIAM, par le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Coulibaly, et la directrice des opérations de la Banque mondiale pour la Côte d’Ivoire, Coralie Gevers, en présence du ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Aouélé et d’un représentant de la ministre du Plan et du Développement.

Le premier accord, qui rentre dans le cadre du Projet de riposte au COVID-19 et de renforcement de la capacité de préparation du système de santé aux épidémies, est un appui financier d’un montant d’environ 21 milliards Fcfa. Octroyé sous forme de Crédit IDA (Association internationale de développement (IDA), ce prêt est  remboursable sur une période de 30 ans avec un différé de paiement de 5 ans. Cet appui financier porte à 75 millions de dollars le montant total alloué par l’Institution financière de Breton Woods à la Côte d’Ivoire pour faire face au COVID-19. Car 40 millions de dollars avait déjà mobilisés par le biais du mécanisme d’intervention d’urgence (CERC) à travers le Projet d'achat stratégique et d'alignement des ressources et des connaissances en santé.

Ce projet est destiné à prendre en charge les interventions d’urgence face au COVID-19, notamment l’amélioration de la détection, la confirmation, le suivi, l'enregistrement du suivi des contacts, la prise en charge adéquate des cas ; la communication d’informations sanitaires et de mobilisation communautaire, par la conception de systèmes de surveillance des maladies à l'échelle des communautés ; et la gestion, le suivi et l’évaluation de l'exécution du projet, par la gestion fiduciaire, la gestion des risques environnementaux et sociaux.

Le deuxième accord, d’un montant d’environ 32 milliards Fcfa octroyés sous forme d’un Crédit de l’IDA, avec une durée de remboursement de 30 ans et un différé de paiement de 5 ans, porte sur le financement du Projet d’Harmonisation et d’amélioration des statistiques en Afrique de l’Ouest. Le ministre Adama Coulibaly explique que ce projet à caractère régional vise à renforcer le système statistique de la Côte d’Ivoire en vue d’harmoniser, produire, diffuser et optimiser l’utilisation des statistiques économiques et sociales de base.

Le projet s’articule autour de trois composantes dont celle propre à chaque pays, axée sur l’amélioration ou la modernisation des infrastructures matérielles et statistiques. Ainsi pour la Côte d’Ivoire, l’Institut national de la statistique (INS) sera doté en infrastructures technologiques modernes par l’acquisition et l’installation d’équipements et de services nécessaires à son bon fonctionnement.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:187 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés