COVID 19 - L’Agence CI PME forme les PME manufacturières à l’élaboration de plans de continuité des activités

Jeudi 11 Juin 2020

La pandémie de la COVID-19 a entrainé une baisse brutale de l’activité globale des entreprises avec un impact plus marqué au niveau des secteurs du tourisme, du transport, de l’événementiel et de l’agroalimentaire.

Face à cette situation, l’Agence CI PME qui s’est engagée à renforcer la résilience des PME, a initié le 27 mai 2020 un webinar spécialement dédié aux entreprises manufacturières composant la première cohorte du Programme d’Appui à la Productivité des TPE/PME (PAP TPE/PME), programme initié par l’Agence CI PME en collaboration avec la coopération allemande, la GIZ. 

Axée sur l’adaptation et la résilience des PME manufacturières face à la crise de la Covid-19, cette session avait pour objectif d’abord de faire l’état des lieux de l’impact de la pandémie sur les entreprises et cela par typologie d’activité, de fournir aux entreprises bénéficiaires du Programme les leviers nécessaires pour maintenir la productivité en dépit de la crise et enfin leur montrer comment se préparer à une reprise rapide des activités à la fin de celle-ci.

Le professeur agrégé de finance Serge Nomo, docteur es-administration des affaires et expert-comptable CPA, CGA  qui a fait la formation, a partagé avec les participants les meilleures pratiques d’affaires en matière d’adaptabilité et de résilience en période de crise à travers les différentes étapes de gestion de crise. A à savoir : la phase de prévention qui se caractérise par la mise en œuvre d’actions qui vont préparer l’entreprise à gérer des crises potentielles ; la phase de réaction qui consiste à mettre en œuvre des réponses opérationnelles dans le but de résorber le choc ;  et la phase d’apprentissage qui intervient après la gestion de la crise permettant à l’entreprise de prendre conscience de ses défaillances organisationnelles et d’introduire de ce fait des changements dans l’objectif d’y remédier.

Cette session a également permis de mettre en exergue l’importance pour toute organisation de disposer d’un plan de continuité ou de sauvegarde des activités, document d’autant plus important qu’il est l’une des pièces constitutives du dossier à adresser au Fonds de soutien aux PME (FSPME Covid-19) mis sur pied par l’Etat ivoirien dans le cadre du plan de riposte économique contre la Covid-19.

L’objectif du plan de continuité, lorsqu’il vise la sauvegarde ou le maintien des activités dans le cas d’une PME qui n’a pas totalement arrêté ses activités, intègre les problématiques liées à l’aménagement des aires de production, la qualité de l’équipement de production et les réflexions permettant à la PME de se réinventer en innovant et en analysant de nouvelles opportunités.

Cependant, lorsque le plan de continuité est destiné à accompagner la reprise des activités, il doit nécessairement intégrer la planification financière, la planification des achats, la renégociation avec les banques, l’accélération des investissements importants, la recherche de nouveaux débauchés ou de nouveaux clients ou marchés et la réflexion sur les nouvelles reconfigurations des activités ainsi que celles des compétences internes et externes en réponse aux changements.

Les PME manufacturières qui ont partagé leur expérience de gestion de crise au cours de cette session ont donc été invitées à se réinventer, à améliorer leurs pratiques d’affaires et à repenser leurs chaines d’approvisionnement, en privilégiant l’approvisionnement local.

Ces échanges ont ainsi permis d’aborder les outils d’autodiagnostic  à travers une analyse sommaire de la performance desaux PME manufacturières de la première cohorte du PAP TPE/PME de se frotter aux outils d’autodiagnostic à travers l’analyse de leur chaine de valeur et de mieux appréhender les mécanismes de gestion de PME en période de crise notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, de l’industrie du textile et de la confection et des services industriels.

Emmanuel Akani 








Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:265 Resultat Archive


PORTRAIT


Nina Keita

Directeur général adjoint de la GESTOCI ( Société de Gestion des Stocks pétroliers de Côte d’Ivoire) depuis le 19 juin 2019

Originaire de Côte d’Ivoire et titulaire d’un MBA de la Columbia Business School obtenu en 2018 et d’un master de l’Ecole supérieure des sciences commerciales d’Angers. Nina a débuté sa carrière dans l’industrie de la mode, devenant l’égérie de marques prestigieuses telles ... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés