Impact de la Covid19 sur les TPE/PME et Startups : Le Directeur Général de l’Agence CI PME partage l’expérience ivoirienne à une tribune de l’UA

Jeudi 09 Juillet 2020

Le directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, Salimou Bamba, a pris part le 4 juin dernier à un panel de haut niveau en ligne organisée par la commission de l’Union africaine sur les politiques que les Etats membres doivent mettre en œuvre en vue de réduire l’impact de la COVID-19  sur les entreprises africaines et soutenir l'entrepreneuriat. L’exercice aura permis aux participants de déterminer les impacts possibles de la Covid-19 sur les entreprises et d’envisager les solutions pour améliorer la résilience des entreprises africaines, encourager une reprise durable grâce à un secteur privé dynamique, moteur de croissance qui générera des emplois décents et créer des opportunités accrues de croissance plus inclusive et durable en Afrique dans la période post Covid-19.

Le panel de haut niveau a vu la participation de M. Mohamed Abou El-Enein, du Groupe Cléopâtre basé en Égypte, M. Idrissa Nassa, PDG du Groupe Coris Bank basé au Burkina Faso, M. Thierry Rajaona, Co-fondateur et Associé Directeur de FTHM Consulting Madagascar et Président GEM, Mme Ifeyinwa Ugochukwu, PDG de la Fondation Tony Elumelu. et Dr Edem Adzogenu, Président du Comité Exécutif de AfroChampions Initiative. Provenant d’entreprises privées ainsi que d’organisations philanthropiques africaines et de structures gouvernementales appuyant le secteur privé, ces experts ont apporté les éclairages attendus afin de mieux appréhender l’impact de la crise sur le secteur privé et d’engager un dialogue en vue de proposer des réponses politiques aux niveaux national, régional et continental pour atténuer l'impact de la crise sur les entreprises et les économies africaines.

Différents instruments mis en place pour soutenir le secteur privé

Dans son intervention, le Directeur de l’Agence CI PME, M. Salimou Bamba, a expliqué comment la Côte d’Ivoire a mis en place un instrument de financement des PME affectées par la crise en plus de mesures parallèles telles le report du paiement des factures d’eau et d’électricité pour les populations affectées par la crise de la Covid-19, la suspension des contrôles fiscaux ou encore l’accélération du paiement de la dette intérieure en particulier pour les PME et les TPE. Un plan de riposte économique été mis en place par le gouvernement, visant à maintenir l’outil de production, préserver les emplois, soulager leur trésorerie et favoriser une relance rapide des activités.

Ce plan doté d’une enveloppe globale de 1700 milliards de FCFA représentant 5% du PIB national permet de venir en appui aux ménages à travers le Fonds de solidarité d’une valeur de 170 milliards de FCFA; aux entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur à 1 milliard à travers le Fonds de Soutien aux Grandes Entreprises d’une valeur de 100 milliards; aux acteurs du l’informel à travers le Fonds d’Appui au Secteur Informel d’une valeur de 100 milliards; ainsi qu’aux PME à travers le Fonds de Soutien aux PME d’une valeur de 150 milliards de F CFA.

Un exemple salué à travers le continent

Les PME ivoiriennes représentant 98% du tissu économique national ont été affectées par la crise à l’instar des autres pays du monde, notamment dans les secteurs de l’Agriculture d’exportation, l’Industrie, le Commerce, les BTP, le Tourisme, l’Hôtellerie, la Restauration et le Transport.

Afin d’assurer la transparence du processus et permettre la soumission à toutes les PME sur l’ensemble du territoire ivoirien, une plateforme en ligne de soumission a été mise en place (www.fspme.agencecipme.ci).

Les participants dont des représentants du secteur privé, notamment les femmes et les jeunes entrepreneurs, les États membres, les communautés économiques régionales, les institutions financières panafricaines, les institutions universitaires et de recherche africaines ont particulièrement apprécié cette initiative du Gouvernement ivoirien qui fait ainsi partie du nombre très limité de pays africains à avoir initié un soutien dédié au secteur privé face à la crise à travers un plan de riposte économique.

Tous ont souligné la nécessité d’une étroite collaboration entre les Etats membres et la Commission de l’Union africaine en vue de soutenir le développement du secteur privé, surmonter la crise et accélérer la mise en œuvre de la vision et de l'aspiration de l'Agenda 2063 pour une Afrique intégrée, pacifique et prospère, dirigée par son propre citoyen.

Emmanuel Akani 


Publicité

SONDAGE

Dossier des 18 000 tonnes de riz avarié : le Chef de l'Etat a donné instructions aux Ministres de prendre toutes les sanctions contre les responsables au terme de l'enquête. Qu'en pensez-vous?







Nombre de votes:203 Resultat Archive


PORTRAIT


Yannick BERY

Juriste

4ème d’une famille de sept (07) enfants et père d’un (01) enfant issu de son mariage avec Christelle OKOU, Yannick BERY est né le 05 juillet 1983 à Abidjan et est originaire d’Adzopé. Fervent croyant et pratiquant de religion chrétienne, Yannick BERY est partisan du soutien de toutes le... Lire la suite Voir plus


Publicité

Suivez nous sur facebook

Publicité

Dans la même catégorie

Editeur

Libellule Communication
Abidjan- République de Côte d’Ivoire
Coordonnateur éditorial
Emmanuel Akani
Tel: 45-4010-10
Email: manuakani@yahoo.fr

Service reportage

Email: info@minutes-eco.com

Minutes-eco.com © 2017 Tous droits réservés